Max Chilton au volant d'une Marussia lors du Grand Prix du Bahrein en avril 2014.
Max Chilton au volant d'une Marussia lors du Grand Prix du Bahrein en avril 2014. — Hasan Jamali/AP/SIPA

FAILLITE

F1: L'écurie de Jules Bianchi va reprendre son activité sous le nom de Manor F1

L'écurie de Formule 1 Marussia est en faillite depuis octobre 2014...

L'écurie de Formule 1 Marussia, en faillite depuis octobre 2014, va reprendre son activité sous le nom de Manor F1, a annoncé jeudi son administrateur provisoire, le cabinet anglais FRP Advisory. Une sortie du processus de liquidation judiciaire, marqué par une vente aux enchères de certains actifs en décembre, était prévue pour ce jeudi et un accord a donc été finalisé avec les créditeurs à 15h00 au Royaume-Uni.

Une dette cumulée de 80 millions d'euros

Ceci permet à l'administrateur provisoire «de rendre le contrôle de la société à ses responsables», dont l'Anglais Graeme Lowdon, principal actionnaire depuis le retrait du Russe Andrei Cheglakov. «La restructuration financière crée une plate-forme pour que la société continue ses plans de participer à nouveau à la Formule 1», ajoute l'un des administrateurs provisoires, Geoff Rowley, pour qui «de nouveaux investissements» vont permettre «d'accélérer la reconstruction opérationnelle» afin «de courir à nouveau».

Le rapport détaillé de l'administrateur, fin 2014, faisait état de 200 créanciers, dont Ferrari (moteurs) et McLaren (conception du châssis) en tête de liste, et d'une dette cumulée de 60 millions de livres (81,4 millions d'euros), selon l'agence anglaise Press Association (PA). Marussia avait raté les trois derniers Grands Prix de 2014 suite à l'accident tragique de son pilote Jules Bianchi au GP du Japon, le 5 octobre. Le jeune Français est toujours dans un état «critique mais stable» à l'hôpital de Nice, sa ville natale.