Coupe de France: Mené trois fois au score, Grenoble crée l’exploit contre l’OM

FOOTBALL Les amateurs isérois ont triomphé du leader de la Ligue 1 aux tirs au but...

A Grenoble, Jérémy Laugier

— 

Samir Diri à la lutte avec Dimitri Payet lors du match entre Grenoble et l'OM le 4 janvier 2015.
Samir Diri à la lutte avec Dimitri Payet lors du match entre Grenoble et l'OM le 4 janvier 2015. — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Il semblait improbable qu’ils maintiennent leur pressing effréné de la première demi-heure. Pourtant les Grenoblois ont presque mis autant de folie durant 120 minutes pour faire chuter aux tirs au but (3-3, 5-4 aux tirs au but) Marseille dimanche, en 32e de finale de Coupe de France. L’OM version Marcelo Bielsa n’avait quasiment jamais eu autant de difficultés à entrer dans un match qu’en Isère.

Actuel deuxième de son groupe de CFA, le GF38 a en effet bousculé d’emblée le leader de la Ligue 1. Et ce avec l’audace et la qualité technique de ses joueurs offensifs, notamment Nasrallah, Tchenkoua et l’avant-centre Nassim Akrour (128 buts en pro), encore en jambes à 40 ans.

>> Le match à revivre en live comme-à-la-maison

Si bien que seul le PSG (10) a cadré plus de tirs face à l'OM que Grenoble (9) cette saison. Le raid victorieux d’André-Pierre Gignac, dès la 6e minute (0-1), aurait pu doucher les espoirs isérois. Mais le stade des Alpes a vibré comme jamais lorsque Mourad Nasrallah a égalisé en trompant Brice Samba de près (1-1, 10e). Souvent battus dans les duels, les Marseillais ont réagi avec un André-Pierre Gignac remarquable de sang-froid dans son duel remporté face à Paul Cattier (1-2, 33e).

Un temps sonné, le GF38 a surpris Marseille au retour des vestiaires grâce à l’opportunisme de Fares Hachi, plus prompt que les défenseurs de l’OM (2-2, 48e). Les nombreuses maladresses de Michy Batshuayi et surtout de l’ancien Grenoblois (de 2008 à 2011) Florian Thauvin ont coûté cher aux Marseillais. Car après les réalisations en prolongation d’Ayew (2-3, 98e) et de Bengriba dans les ultimes secondes (3-3, 120e), Paul Cattier a été le héros grenoblois en repoussant la tentative… de Thauvin.