Heikki Kovalainen attendu au tournant

FORMULE 1 Seulement dixième en Australie mi-mars, Heikki Kovalainen a compris que la F1 était un sport impitoyable. Pour son...

©2007 20 minutes

— 

Seulement dixième en Australie mi-mars, Heikki Kovalainen a compris que la F1 était un sport impitoyable. Pour son premier Grand Prix, le successeur de Fernando Alonso chez Renault est passé totalement au travers, ce qui lui a valu une soufflante de son patron, Flavio Briatore. « Il a été mauvais, il n'y a rien à dire d'autre », avait lâché le manager italien. Autant dire que le rookie finlandais arrive en Malaisie avec une pression énorme.« Cela ne sert à rien de ressasser le passé, il s'agit de rebondir. J'ai fait des erreurs, je dois seulement ne pas les renouveler », déclare Heikki Kovalainen, qui a eu depuis Melbourne une franche explication avec Briatore et a accepté ses critiques. « Il n'a pas mâché ces mots, mais c'est parfaitement normal », estime le pilote finlandais.