Le VAFC ne crie pas victoire

FOOTBALL LIGUE 1 Pas d'euphorie. Vainqueur à Lille dimanche (0-2), les Valenciennois ont pris l'air. Avec 36 points...

A. M.

— 

Pas d'euphorie. Vainqueur à Lille dimanche (0-2), les Valenciennois ont pris l'air. Avec 36 points, le VAFC est 15e, avec six longueurs d'avance sur Sedan, le premier relégable. « Nous avançons dans la course au maintien. La route est encore longue pour atteindre 42 ou 43 points », tempère Antoine Kombouaré.L'entraîneur valenciennois est prudent. Et pour cause : après Lille, son équipe s'attaquera au leader lyonnais puis à Marseille (8e). L'enchaînement de ces trois cols a déjà mieux commencé que lors de la phase aller, puisqu'avant de visiter Gerland et le Vélodrome, Valenciennes s'était incliné 3-0 contre Lille. Cette fois, jouer à la maison n'est pas forcément un avantage pour les coéquipiers de Rudy Mater, qui n'ont remporté qu'un seul match à Nungesser en 2007. « C'est l'inverse exact de notre parcours des matchs allers, où on gagnait souvent à domicile sans rien grappiller à l'extérieur. Il faut pourtant que l'on bonifie à Nungesser ces trois points pris à Lille », annonce Kombouaré, qui a assisté au match Lens-PSG dimanche soir en compagnie d'Alain Roche, son ex-coéquipier à Paris. Invaincus depuis quatre rencontres, ses hommes sont pourtant à deux doigts du maintien, alors que Steve Savidan n'a pas marqué lors des six derniers matchs. Au Stadium Nord, Geoffrey Doumeng et Eric Hassli ont pris le relais. « Ce ballon, je l'ai poussé dans le but avec les yeux, avec l'esprit, avec tout », raconte l'ancien Messin, auteur de son premier but de la saison.