Hockey: Suspension de la salle de Dunkerque après le décès d'un enfant heurté par un palet

HOCKEY La salle des Corsaires de Dunkerque sera aménagé...

Antoine Maes
— 
Des riverains déposent bouquets et gerbes de fleurs à l'entrée de la patinoire de Dunkerque, après la mort d'un jeune spectateur touché par un palet, le 2 novembre 2014
Des riverains déposent bouquets et gerbes de fleurs à l'entrée de la patinoire de Dunkerque, après la mort d'un jeune spectateur touché par un palet, le 2 novembre 2014 — AFP

L'équipe de 2e division de hockey sur glace des Corsaires de Dunkerque (Nord) ne jouera pas de match à domicile en attendant de possibles aménagements, après le décès d'un jeune supporter touché par un palet en tribune, a-t-on appris mardi auprès de la mairie.

Les services techniques et la fédération française de hockey sur glace ont débuté un travail d'étude pour voir les mesures qui pouvaient être prises pour améliorer la sécurité, a expliqué la mairie. «Il se confirme que la patinoire est bien aux normes» pour le niveau de compétition auquel évolue le club de Dunkerque, a indiqué le procureur Eric Fouard.

Un appel aux dons lancés

En deuxième division, des barrières hautes ne sont pas obligatoires sur l'ensemble de l'enceinte, mais seulement derrière les buts. Sur sa page Facebook, l'équipe nordiste a lancé un appel aux dons en faveur de la famille et des proches d'Hugo, décédé des suites d'un accident survenu samedi soir en plein match.

Le jeune supporter de 8 ans avait été violemment touché au niveau d'une oreille par un palet qui était sorti de l'aire de jeu et transporté à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures. «La perte d'un enfant est tellement douloureuse qu'elle ne peut évidemment être comblée par de l'argent. Mais tout le monde sait que ces moments sont aussi durs à supporter sur l'aspect financier», écrit le club. Les dons peuvent être envoyés par courrier à la patinoire ou par virement.