À Marseille, l'OM rassemble à nouveau les passions

FOOTBALL La rénovation du Stade Vélodrome et l'arrivée de Marcelo Bielsa ont rallumé la flamme chez les fans de l'OM. Et le début de saison plutôt positif devrait entretenir la dynamique...

Camille Belsoeur, à Marseille

— 

Le Stade Vélodrome lors du coup d'envoi de Marseille-Nice le vendredi 29 août 2014.
Le Stade Vélodrome lors du coup d'envoi de Marseille-Nice le vendredi 29 août 2014. — AFP

Le nouveau Stade Vélodrome, dont la rénovation s’est achevée cet été, n’a pas encore affiché complet lors des deux premiers matchs à domicile de l’OM cette saison en L1. Mais ce constat est trompeur. Pour la réception de Montpellier, le 17 août (0-2), la jauge maximale de 50 000 places avait été atteinte (17 000 sièges avaient été retirés de la vente pour des raisons de sécurité). Et lors de la réception de Nice vendredi soir (4-0), l’enceinte du Boulevard Michelet a accueilli 41 000 spectateurs. Loin des soirées maussades de l’hiver dernier où à peine 10 000 personnes avaient assisté à l’élimination de l’OM en 16es de finale de Coupe de France par leur voisin azuréen.

Bielsa rallume la flamme

La rénovation du Vélodrome, magnifique silhouette éclairée dans la nuit marseillaise les soirs de match, est pour beaucoup dans ce nouvel élan populaire autour d’un OM pourtant privé de Coupe d’Europe pour la première fois depuis 10 ans. «C’est un stade fantastique», confie Elie Baup, qui officiait comme consultant pour BeIn Sports vendredi soir. «L’ambiance est incroyable et cela pousse l’équipe», ajoute l’ex-coach olympien.

Dans les travées, les fans affichent aussi la couleur. Pour la réception de Nice, les Ultras fêtaient leurs 30 ans. Un anniversaire festif qui a enflammé tout le stade. «C’est un outil qu’on se languit d’utiliser, glisse Guillaume, trésorier des Yankees, l’un des principaux groupe de supporters. Après, il y a eu deux matchs pour le moment au stade, une défaite face à Montpellier et une large victoire face à Nice. Deux extrêmes donc. Et on voit bien que l’ambiance est liée au résultat de l’équipe avec ces deux matchs. Mais il faut le dire, on se sent enfin dans un vrai stade de foot.»

Mais le public vient aussi pour «El Loco» Marcelo Bielsa, qui a réveillé les espoirs des fans après une saison morose. Et la manière avec laquelle l’OM s’est défait de Nice laisse entrevoir de belles promesses pour la suite.