Ligue 1: Evian-PSG à revivre en live comme-à-la-maison (0-0, score final)

J.L.

— 

Le Parisien Lucas, le 16 août 2014 au Parc des Princes.
Le Parisien Lucas, le 16 août 2014 au Parc des Princes. — J.E.E./SIPA
EVIAN - PSG 0-0
Finito. Décidément Paris n'y arrive pas à Evian...et encore, l'ETG est passé à deux phalanges de Sirigu d'une victoire énorme...je vous retrouve demain pour la suite de cette 3e journée de L1. Bonne nuit, des bisous.
93e: Le retourné de Wass derrière ! Il est temps que ça se finisse pour Paris...
91e: La claquette de Sirigu !!!! Quelle détente sur cette frappe enroulée FIFA de Bénézet !!
89e: Barbosa t'as pas le droit...Le mec gaspille un super coup-franc en l'envoyant sur Pluton...
85e: Je vais donc me taper un 0-0 mochissime alors que j'aurais pu passer la soirée avec beau-parents adorés...qui ne me laisseront pas regarder le seul match intéressant de la soirée, Atletico-Real. Snif.
82e: Les montées de Sammy Traoré > Les montées de David Luiz
78e: Cette mimine de Verratti pour empêcher une action très chaude pour Sirigu. Du grand art.
75e: Entrée du comique Pocho Lavezzi à la place de Lucas, moyen plus ce soir.
74e: On est à rien d'un énorme casse d'Evian, je vous l'annonce.
71e: Cavani !!! Cette fois l'Urugayen a fait ce qu'il fallait mais Hansen s'est bien détendu...
70e: Que c'est faible techniquement Evian...
67e: FOLIE FURIEUSE. Evian attaque à cinq.
65e: Au moins ça devrait nous dérider cette fin de match
62e: Encore plus avec ce ROUGE pour Cabaye ! Un peu sévère sur le deuxième jaune m'enfin...
61e: Je vais même vous dire un truc: Evian commencerait presque à y croire.
59e: Instant frisson avec cette louche de Verratti. Mais Cavani était hors-jeu.
55e: Le chiffre qui résume tout



52e: Je ne vous apprends rien si je vous dis que cette 2e mi-temps se déroule au même rythme qu'une queue au self dans une maison de retraite.
49e: Nielsen, une balle aux 40 mètres, une frappe. Pénible ces 32es de finale de Coupe de France.
47e: Back in Annecy.
Mi-temps. ZZZZZZZ. Paris va devoir accélérer un tout petit peu pour ne pas perdre des points bêtement.
44e: Si je ne vous parle pas d'Evian c'est qu'il n'y a rien à en dire hien. Onze derrière et Ave Maria.
41e: Bon match d'Aurier sur son côté droit. Le mec a un volume physique. On dirait du Ato Boldon de la grande époque.
37e: Cavani sérieusement...il rate tout ce qu'il tente. On dirait un vulgaire Clinton Njie.
35e; Pas folichon tout ça. Vivement septembre que Paris joue à 100%.
30e: On ne voit pas trop mon Javier d'amour pour l'instant. Après cet article hagiographique que je lui ai consacré cette semaine, je suis tristesse.
28e: PAsse en caviar massif de Lucas et Edinson qui tente un crochet foireux devant Hansen. Nul.
27e: Cavaniiiiiiiiiiiiiiiii ! Il nous fait quoi là Antonio Banderas ????????
24e: Par contre pour le téléspectateur que je suis, c'est limite soporifique.
20e: Paris joue ce match en marchant. Vous me direz, ça devrait suffire pour en planter deux ou trois si tout va bien...
18e: Lucas traîne un peu la jambe depuis tout à l'heure. Ca sent la blessure bête sur son extension en début de match...
16e: Au tour de Cabaye d'envoyer une bonne semalle. Un jaune partout.
14e: Beau plaquage de Mensah sur Cavani. Ca ne vaut qu'un carton jaune, dommage.
12e: Saviez-vous que le PSG n'était que 11e équipe de L1 la saison passée en terme de possession dans le camp adverse? #moment NicolasHulot
9e: Serge Aurier is the new Bakary Sagna. Centre au troisième poteau style.
6e: Hmmm premier café gourmand de Verratti. Avec du tiramisu dedans.
5e: C'est bon les gars j'ai chopé la stratégie d'Evian. récupération et chandelle directe. Made in taupe 14.
3e: C'est la première fois de ma (longue) vie que je vois une pelouse aussi parfaite à Annecy. Comme quoi tout arrive.
1e: Allez on est partis
20h28: Evian-PSG, pour moi, c'est d'abord cette magnfique générale digne de Fédérale 3 il ya deux ans


20h25: A Evian, un 4-4-2 qui va essayer de ne pas prendre son dixième but de la saison, Sacré challenge.



20h23: Je suis allé vous chercher la compo parisienne. Pas de Thiago Motta, préservé après son altercation avec Brandao. Première titularisation de Blaise cette saison.



20h20: Bonsoir à tous, on se retrouve pour le PSG, la seule équipe française qui ne nous fera pas honte en Europe. Amen.

Pour chaque grand d'Europe, il existe, sans qu'on sache trop pourquoi, un terrain maudit en championnat. Pour le PSG, il s'agit du Parc des Sports d'Annecy, où l'équipe de Laurent Blanc se prend régulièrement des (petites) vestes depuis deux ans contre un adversaire qui joue le maintien. L'an passé, Evian avait même mis fin à la série d'invincibilité du club parisien en L1 à la 16e journée. Mais cette fois, les hommes de Dupraz, auteurs d'un début de saison catastrophique, auront bien du mal à rééditer leur exploit, même si le PSG débarque en Savoie sans Zlatan Ibrahimovic, out jusqu'à la fin septembre.

>> Parce qu'on on ne sait jamais ce qui peut se passer lors d'un Evian-PSG, ne ratez pas ce rendez-vous pour un rosé en terrasse.