Golf: Rory McIlroy permet à son père d'empocher 126.000 euros grâce à un pari vieux de dix ans

GOLF Il avait parié que son fils gagnerait le British Open avant ses 26 ans...

Nicolas Camus

— 

Rory McIlroy et son père Gerry, lors de la victoire du premier à l'US Open de golf, le 19 juin 2011.
Rory McIlroy et son père Gerry, lors de la victoire du premier à l'US Open de golf, le 19 juin 2011. — JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Croire en son fils peut rapporter très gros. Gerry McIlroy peut en témoigner, selon cette histoire rapportée par le Guardian. Il y a dix ans, le père de Rory avait parié une somme équivalente à 250 euros que son rejeton remporterait le British Open de golf dans les dix années à venir, soit avant ses 26 ans. Un pari assez improbable -très peu de joueurs de cet âge parviennent à s’imposer dans un tournoi du Grand Chelem- pour lequel le bookmaker lui avait accordé une cote de 500 de 1. Ce dernier a dû s’en mordre les doigts dimanche soir, quand Rory McIlroy a effectivement soulevé le trophée de l’Open Britannique… à l’âge de 25 ans et deux mois.

Deux de ses amis avaient aussi parié

Grâce à cette mise audacieuse (ou complètement insensée, selon les points de vue), son père a donc empoché la somme de 126.000 euros. Et il n’est pas le seul à avoir vu son compte en banque exploser. Deux de ses amis ont également gagné quelque 100.000 euros grâce à la victoire du Nord-Irlandais. Ils avaient fait le même pari, misant 250 euros à une cote de 250 contre 1. Ils ne s’étaient pas arrêtés là et avaient aussi misé 125 euros à une cote de 150 contre 1 que Rory remporterait ce tournoi avant d’avoir 50 ans.

«Je ne crois pas que cela importe beaucoup à mon père maintenant, mais je suppose que les amis avec qui il avait parié doivent être un peu plus contents», a commenté le fils prodige pour le Guardian. Entre ces gains improbables et le prix de 1,1 million d’euros remis au vainqueur du tournoi, les McIlroy et leurs amis auront de quoi se payer quelques coupes de champagne pour fêter ça.