Tour de France 2014: Arnaud Démare, le Bleu qui va concurrencer les grands du sprint?

CYCLISME Le sprinteur dispute sa première Grande Boucle…

R.B.

— 

Arnaud Démare aux championnats de France, le 29 juin 2014 à Chasseneuil-du-Poitou.
Arnaud Démare aux championnats de France, le 29 juin 2014 à Chasseneuil-du-Poitou. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

C’est l’histoire d’un prodige qui découvre le Tour. Celle d’un jeune homme capable de briller sur les classiques du printemps et dans les sprints massifs. Celle d’une rivalité interne avec l’autre fusée de l’équipe écartée pour la Grande Boucle, Nacer Bouhanni. Cette histoire, c’est celle d’Arnaud Démare, 22 ans, champion du monde espoir en 2011 et très attendu dès cette première semaine du Tour. Samedi, le coureur de la FDJ. fr s’élancera de Leeds, maillot de champion de France sur le dos. Mais a-t-il l’envergure d’un sprinteur capable de bousculer les Kittel, Cavendish ou Greipel sur un Grand Tour?

Moncassin: «je le vois dans la course au Maillot vert»

«Je ne pense pas qu’il puisse battre ces coureurs dans des arrivées groupées dans ce schéma, estime l’ex-sélectionneur de l’équipe de France Frédéric Moncassin. La pression est différente sur le Tour et son équipe ne sera pas à la hauteur des autres formations de sprinteur. Par contre, je pense qu’il peut accrocher des bonnes places et se placer dans la course au Maillot vert dès cette année.»

Ça serait déjà un beau début. Le Français meurt d’envie de marquer ce Tour mais passe son temps à naviguer entre prudence et ambition. «Il faut me laisser un peu de temps. Après, pourquoi pas créer l’exploit? Je ne veux pas me mettre de barrières, martèle-t-il. Le rêve est accessible. Je n’oublie pas qu’on est sur le Tour de France, que Cavendish et Kittel ont plus d’expérience, ce qui veut dire un peu plus peut-être de confiance.» Références du sprint mondial, l’Anglais et l’Allemand avaient connu un baptême compliqué sur la Grande Boucle. Précisément ce qu’Arnaud Démare veut éviter.