Semaine du foot féminin: Mettre sa fille au foot, une galère sans fin?

C. La.

— 

REAU ALEXIS/SIPA

Inscrire son fils au foot est un jeu d’enfant. Le rayon ballon rond du magasin de sport pullule de shorts de toutes les tailles et toutes les couleurs. Il aura le choix entre 17.000 clubs amateurs en France. Et personne ne ravalera une remarque le dimanche midi chez Mamie. Mais comment cela se passera-t-il si c’est votre fille qui se lance sur les terrains?

«Football des princesses»

Alors que le nombre de licenciées féminines est 35 fois moins important, quelle place pour les joueuses dans les clubs? Quand la fédé elle-même lance une opération «le football des princesses», susceptible de brouiller le message, quand les chroniqueurs hyper regardés de Laurent Ruquier tournent en dérision les performances des Bleues, qu’attendre du regard du voisinage sur les matchs de votre fille?

>> Votre fille joue dans un club de foot? Club à 100 km, mauvaises blagues de l’entourage, sa nouvelle passion vous a causé des difficultés? Vous avez été agréablement surpris? Racontez-nous tout ça dans les commentaires ou écrivez-nous à contribution@20minutes.fr