Ligue 1: Lyon-Montpellier à revivre en live comme-à-la-maison (0-0)

J.L.

— 

Clément Grenier lors du match entre Lyon et Bordeaux le 21 octobre 2013.
Clément Grenier lors du match entre Lyon et Bordeaux le 21 octobre 2013. — FAYOLLE PASCAL/SIPA
LYON-MONTPELLIER 0-0
C'est terminé à Gerland. Lyon méritait dix fois de gagner mais il y a des jours comme ça...Très mauvaise opération dans la course à la troisième place, Lille ayant gagné un match qu'il n'aurait jamais dû gagner à Ajaccio. Le foot quoi.

88e: Njie tu fais quoiiiiii là  bordel ????? Lyon bouffe mais bouffe....

87e: Le sauvetage miraculeux de Stambouli sur sa ligne. Lui-même ne sait pas comment il a fait...
83e: Lyon a l'air de fatiguer...La Ligue Europa pèse dans les jambes.
81e: 157e frappe de Grenier. 158e parade de Jourden...
77e: Jourdren encore devant Bedimo. Lyon fait ce qu'il faut pourtant...
75e: Bien vendangé ce contre Samson. Pour une fois que Montpellier dépassait le milieu de terrain avec le ballon.
71e: Superbe high kick de Stambouli. Pile à hauteur de Tolisso. Bruce Lee likes this.
68e: Belle volée de Gomis. Montpellier ne voit plus le jour même si ça défend bien...
65e: Ca rase le poteau gauche de Jourdren...Ca a pas l'air de vouloir pour l'OL...
63e: Lacazette quand il veut c'est très fort. Coup-franc servi sur un plateau à Grenier...
60e: Grenier en forme juninhesque ce soir. Troisième coup-franc boxé à l'arraché par Jourdren.
58e: Lacazette, faut me cadrer cette tête mpon grand. L'ouverture de Grenier était magique.
56e: Grenier c'est quand même d'une lenteur...rédhibitoire pour aller vraiment plus haut.
54e: Ce match se gagnera à 1-0 ou ne se gagnera pas. Pas de risques inutiles donc.
50e: Miguel Lopes qui snobe ouvertement  Jimmy Briand. La confiance règne.
48e: Ca repart comme ça a terminé. Avec une groze domination lyonnaise.
46e: C'est reparti à Gerland. Sans changements me semble-t-il.
Mi-temps. Joli match malgré le score.
44e: Bedimo est un boucher sur ce match. Il s'est fait deux fois la cheville de Mounier ça doit pas être beau à voir.
43e: Lopes qui se détend bien pour rattraper ce dégagement foireux. Belle frappe de Niang au passage.
42e: Lacazette !! C'était encore bien vu cette reprise...un poil trop croisée. Dommage.
38e: Pendant ce temps 1-1 dans le derby madrilène. Un match bien sale.
36e: Lacazette il paie pas d emine mais physiquement c'est un buffle. Congré passe son temps par terre.
32e: J'allais vous dire que Miguel Lopes était presque bon. C'était avant ce centre au cinquième poteau.

30e: C'est renvoyé par Jourdren. Le mur s'était bien troué.

29e: Encore un coup-franc pleine axe. C'est boucherie time dans la défense de montpeul.
27e: Montpellier est en train de bouffer la pelouse là. Les mecs ne sortent plus de leurs 30 mètres.
23e: Le beau coup franc de Clémy ! Jourdren met la mimine mais ça devait prendre la barre.
21e: Lacazette est chaud bouillant. Et il a pris des cours de Pipo Inzaghi pendant la semaine. Très belle simulation, malheureusement non récompensée.
18e: On ne  va pas se mentir, c'est pas l'éclate totale cette première demi-heure.
15e: Niang prend son jaune pour un beau coup de coude sur Jodan Ferri. Le pauvre est en sang.
11e: Jimmy Briand qui tente un dribble...L'envie de rire est incontrôlable. Le mec était quand même présenté il y  a cinq ans comme un grand avant-centre.
8e: Superbe dégagement de Lacazette en corner. Du Baky Koné dans le texte.
5e: Cabella, c'est 10 buts et 5 passes décisives pour l'instant. Propre.
3e: Lyon commence bien son match. Ca tricote pas mal au milieu, où on notera l'absence de Gourcuff. Encore une histoire d'ongle incarné j'imagine.
2e: Allez ça démarre à Gerland
16h59: Chez les Sudistes, un trio offensif qui a de la gueule...



16h58: A Lyon, Bafé est sur le banc et Tolisso sur le terrain. Merci le centre de formation.



16h55: Bonjour à tous, on se met en place devant Bein. Je vous cherche les compos

Les deux meilleurs équipes de L1 en 2014 -hors PSG, qui ne joue plus vraiment dans le même championnat- sont dans la place. Lyon et Montpellier marchent sur l'eau depuis la reprise en janvier, chacune avec ses objectifs. Pour Lyon, il s'agit de lutter jusqu'au bout pour cette troisième place qualificative pour le tour préliminaire de Ligue des champions, même si l'expérience de l'an passé  a montré que ce n'était pas forcément une grande idée. Pour Montpellier, pas d'objectif comptable, plutôt celui de se faire plaisir jusqu'au bout maintenant que le maintien est presque assuré. Avec en tête le souvenir du match aller les cinq pions passés à une défense lyonnaise en perdition à l'automne.

>> Il y aura de la revanche dans l'air en fin d'après-midi à Gerland. Ne manquez pas ça.