Affaire Touré: Nantes perd trois points au profit de Bastia

FOOTBALL Les dirigeants nantais vont faire appel après la décision de la LFP de sanctionner les Canaris pour avoir fait jouer un joueur suspendu...

David Phelippeau
— 
Le milieu de terrain Abdoulaye Touré, le joueur au milieu de cette affaire.
Le milieu de terrain Abdoulaye Touré, le joueur au milieu de cette affaire. — A. Duret/FC Nantes

La Ligue de football professionnel a tranché. «Réunie aujourd’hui, la Commission des compétitions de la LFP a donné match perdu par pénalité au FC Nantes (0 pt, 0 but marqué) pour en reporter le bénéfice au SC Bastia (3 points, 0 but marqué) à la suite du litige opposant les deux clubs à l’issue de la rencontre FC Nantes – SC Bastia (1ère journée)», indique un communiqué de l’instance du football français. Le FC Nantes va bien sûr faire appel de cette décision devant le Tribunal administratif.

Surprise: Bastia récupère les points

Le 10 août dernier, le FC Nantes avait fait entrer en jeu son jeune milieu de terrain Abdoulaye Touré alors qu’il était normalement suspendu. Le club corse avait déposé une réclamation quelques jours après la rencontre, remportée par les Canaris (2-0). Après de nombreux recours devant les instances sportives, le FCN a finalement été sanctionné par la LFP. «En application de l’article 510, le match perdu par pénalité entraîne le retrait des trois points au FC Nantes et l’annulation des deux buts marqués, poursuit le communiqué. Le SC Bastia est déclaré gagnant de la rencontre sans but marqué, l’article 510 prévoyant que l’équipe gagnante conserve le nombre de buts marqués au cours de la partie (en l’occurrence 0, puisque le match s’était achevé sur le score de 2-0 pour le FC Nantes).» Le FC Nantes perd trois places et se retrouve 11e de Ligue 1, à neuf points du premier relégable, Valenciennes. Bastia est désormais 8e avec 36 points.

Le FCN a confiance en ses arguments

«On n’est pas surpris du tout par le fait que la LFP nous retire les trois points, explique l’avocat du FC Nantes Maître Klatovsky, toujours confiant. Elle aurait pu éviter toutefois de mettre les trois points à Bastia car si le Tribunal administratif nous donne raison, il faudra retirer les trois points aux Corses et là, je vous laisse imaginer l’ambiance… D'ailleurs, elle ne se base sur rien pour réattribuer ces points à Bastia.» Dans les tout prochains jours, les conseils nantais vont saisir le TA et ils espèrent «une décision positive avant la fin de la saison, d'ici deux ou trois mois». Le FC Nantes va se défendre avec un double argument devant le TA: l’absence de notification (absence de lettre recommandée au joueur pour l’avertir de sa suspension) et une jurisprudence récente du Conseil d’Etat indiquant que la suspension d'un joueur est nulle si ce dernier n'a jamais été entendu en commission et donc s'il n'a pas pu se défendre.