Sotchi 2014: Thibaut Fauconnet ne va pas prendre «une corde pour se pendre»

SHORT-TRACK Le Français a été éliminé en demi-finale du 1.500m pour son entrée en lice aux Jeux…

Romain Scotto

— 

Le Français Thibaut Fauconnet, (en troisième), lors des Jeux olympiques de Sotchi, le 10 février 2014
Le Français Thibaut Fauconnet, (en troisième), lors des Jeux olympiques de Sotchi, le 10 février 2014 — JUNG YEON-JE / AFP

De notre envoyé spécial à Sotchi (Russie),

En deux courses, Thibaut Fauconnet n’a même pas eu le temps «de se fatiguer». Le constat est un brin frustrant pour le Français qui visait au moins une place en finale, lundi pour son entrée en lice aux JO. Il s’arrête finalement dans une demie qu’il termine à la dernière place, à cause d’une pénalité. En pleine course, le Français aurait commis un dépassement irrégulier, ce qui l’a plombé.

«On s’est trop battu à l’avant de la course. On fait des erreurs tactiques. Avec l’Anglais et le Canadien on anime la course et au final on est tous les trois derrière. On n’aurait pas dû. C’est comme au poker», regrette le meilleur Français, assez aigri après cette élimination. «Bien sûr, maintenant, tous les gens, je les connais. Sur Internet, il y a plein de gens qui mettent des trucs horribles sur les articles.»

Encore deux chances de médailles

Au-delà de la déception qu’il cherchait déjà à évacuer – «Oui j’ai une corde et je pense que je vais me pendre», à prendre au cinquième degré –, Fauconnet se projetait déjà sur ses deux prochaines courses (étalées sur plusieurs jours). «J’essaye de me détacher de ça parce qu’il va falloir patienter cinq jours. Maintenant il me reste deux cartouches dans le fusil. Le 500m et le 1.000m.» Avec, cette fois, l’ambition de finir un peu plus fatigué.