OM. José Anigo visé par un tag menaçant à la Commanderie

FOOTBALL L'entraîneur de l'OM est la cible d'un tag «Anigo Mafia»...  

Romain Scotto
— 
Un mur de la Commanderie, le centre d'entraînement de l'OM, sali par des tags de menace visant José Anigo, le 24 janvier 2014
Un mur de la Commanderie, le centre d'entraînement de l'OM, sali par des tags de menace visant José Anigo, le 24 janvier 2014 — DR

«PK ADRI ET PAS JOSE ? », «ANIGO MAFIA». Dans une calligraphie approximative, ces deux phrases ont été taguées vendredi matin sur l'un des murs du centre d'entraînement de l'OM. La première fait référence au fils de José Anigo, Adrien, abattu l'été dernier alors qu'il circulait en voiture dans Marseille, à 29 ans. La deuxième est beaucoup plus explicite.

Très touché par ces messages menaçants, l'entraîneur de l'OM n'a pas souhaité se presenter en conférence de presse, vendredi matin. Dans un communiqué, le club l'excuse, indiquant que «ce n’est pas la personnalité sportive qui est attaquée, mais l’homme. Le père de famille est meurtri et atterré par la violence des mots.»