Propos de Laporte: La LNR «veut» saisir la Commission de discipline

RUGBY L'entraîneur de Toulon avait qualifié un arbitre du Top 14 d'«incompétent» et «de pipe»...

avec AFP

— 

Le manager du RC Toulon Bernard Laporte a vanté jeudi les qualités humaines de son équipe, dans laquelle "il n'y a pas de cons" mais "beaucoup de camaraderie", à deux jours de la finale du Top 14 face à Castres.
Le manager du RC Toulon Bernard Laporte a vanté jeudi les qualités humaines de son équipe, dans laquelle "il n'y a pas de cons" mais "beaucoup de camaraderie", à deux jours de la finale du Top 14 face à Castres. — Adrian Dennis AFP

La Ligue nationale de rugby, qui s'est réunie mercredi en comité directeur, «veut» demander la saisie de la Commission de discipline pour les propos virulents du manager de Toulon Bernard Laporte envers un arbitre, a annoncé le président de la LNR Paul Goze. «On veut faire une saisine conjointe de la commission (de discipline de la LNR) avec la Fédération française de rugby, a déclaré Paul Goze. La Fédération se réunit demain pour entériner cela.»

La semaine passée, et à plusieurs reprises, Bernard Laporte s'en est violemment pris à Laurent Cardona, arbitre du match perdu par Toulon à domicile face à Grenoble (21-22) le 4 janvier, qualifié d'«incompétent» et de «pipe».

«Je ne peux plus cautionner qu'il nous arbitre, il nous vole à chaque fois, s'était emporté l'ancien secrétaire d'Etat aux Sports jeudi. Ce n'est pas que sur cette action qu'il est nul (NDLR :  l'action sur laquelle Grenoble marque son essai vainqueur), il est nul tout le match. Il est toujours nul.» Il avait réitéré sa diatribe samedi. «Tu te dis que ce sera toujours pareil quand tu es tributaire d'une pipe», avait déclaré l'ancien entraîneur du XV de France.

«Ses textos, il peut se les carrer dans le c...»

Regrettant que l'arbitre ne lui ait pas directement répondu au téléphone mais ait préféré communiquer par message écrit, Laporte avait aussi conclu :  «Cardonna essaie d'être ami avec moi mais ses textos, il peut se les carrer dans le c...»

Le président de la Commission centrale de l'arbitrage (CCA), Didier Méné, interrogé avant la dernière saillie du week-end de Laporte, s'était positionné personnellement contre une procédure disciplinaire visant le manager de Toulon, malgré ses propos «disproportionnés» et «totalement injustifiés».

M. Cardona lui-même avait joué l'apaisement en indiquant sur les ondes de RMC qu'il allait «le prendre sur le ton de l'humour». «Tout ça cache autre chose :  soit une défaillance de Bernard Laporte, soit une méprise de ses hommes, avait cependant ajouté l'officiel. Je ne comprends peut-être rien au rugby mais le samedi, quand je n'arbitre pas et que je regarde Toulon jouer, j'ai l'impression que quelque chose ne fonctionne pas.»