Florian Thauvin élu Ballon de Plomb 2013

Romain Scotto

— 

Florian Thauvin lors du match entre Marseille et Saint-Etienne le 24 septembre 2013.
Florian Thauvin lors du match entre Marseille et Saint-Etienne le 24 septembre 2013. — MAGNIEN/20 MINUTES/SIPA

Pour une fois, le ballon de plomb ne récompense pas un joueur aux qualités douteuses. Avec Florian Thauvin, lauréat de l’année 2013, c’est même l’un des meilleurs joueurs de Ligue1 qui est plébiscité par le jury des Cahiers du foot, les responsables de cet anti-Ballon d’or, décerné au joueur le moins méritant ou celui qui incarne le flop de l’année.

Avec 48,5% des suffrages, l’attaquant marseillais n’avait aucun rival lors de cette élection. Il devance largement Florian Marange, Jordan Ayew, Alou Diarra, Joey Barton et David Bellion. Si Thauvin succède à Issam Jemaa et Moussa Maazou, il le doit seulement à son comportement l’été dernier, lorsqu’il avait rompu son contrat avec Lille avant même d’y avoir joué.

«Une exaspération très générale contre l'opportunisme des joueurs»

Le bras de fer de Thauvin et ses représentants (le fameux tonton Adil) pour rejoindre l’OM reste l’élément le plus marquant de sa jeune carrière, malgré un titre de champion du monde des moins de 20 ans et un tiitre de meilleur Espoir de L1 la saison dernière.

«Cette victoire exprime l'exaspération très générale contre l'opportunisme des joueurs, indiquent Les Cahiers du foot. (…) La comédie jouée par les dirigeants des clubs concernés est tout aussi édifiante, dans cette affaire : entre le manque de scrupules des uns et l'hypocrisie des autres, c'est le procès d'un football cynique qui est fait, un football insultant pour les supporters des deux camps et de tous les autres.» En attendant, c'est tout de même le premier titre de la saison de Thauvin. Pas sûr qu'il y en ait d'autres, d'ailleurs.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.