Real Madrid: Auteur d'un triplé, Gareth Bale assure que Cristiano Ronaldo est «un cran au-dessus de tout le monde»

FOOTBALL Le Gallois est en passe de retrouver un très grand niveau...

Avec AFP

— 

Gareth Bale, l'attaquant du Real Madrid, le 30 novembre 2013 après un but contre Valladolid, au stade Santiago-Bernabeu.
Gareth Bale, l'attaquant du Real Madrid, le 30 novembre 2013 après un but contre Valladolid, au stade Santiago-Bernabeu. — GERARD JULIEN / AFP

Gareth Bale, qui a signé contre Valladolid (4-0) son premier triplé avec le Real Madrid, s'est «très heureux» samedi soir, soulignant qu'il avait «beaucoup travaillé» à l'entraînement après des débuts difficiles et que les effets commençaient à se faire sentir. La recrue vedette de l'intersaison, arrivé de Tottenham pour 91 millions d'euros selon le Real, a connu des premières semaines mitigées à Madrid, le feuilleton de son transfert ayant perturbé sa préparation estivale.

Plombé par plusieurs pépins musculaires au début de l'automne, le joueur de 24 ans a néanmoins refait surface depuis un mois, enchaînant les titularisations et marquant 8 buts au cours des sept derniers matches toutes compétitions confondues. «J'ai beaucoup travaillé à l'entraînement pour revenir en forme rapidement et maintenant ça se voit sur le terrain», a commenté le Gallois après la rencontre. «Je sens que la forme est là désormais. Evidemment, je pense que je vais continuer à m'améliorer, en apprenant des meilleurs comme Cristiano (Ronaldo). J'espère pouvoir faire beaucoup »

En l'absence de Ronaldo, ménagé après une blessure à une cuisse, Bale a inscrit un coup du chapeau parfait: but de la tête (33), puis frappe du pied droit (64) et plat du pied gauche pour conclure (89). Après la rencontre, l'international gallois a profité que les micros soient braqués vers lui pour rendre un hommage appuyé au Portugais, dont il a jugé qu'il était «un niveau au-dessus de tout le monde». «C'était un gros coup dur de ne pas avoir Cristiano sur le terrain», a dit Bale.

Un but pour Karim Benzema

«Pour moi, c'est le meilleur joueur du monde, il l'a prouvé, pas seulement avec le Real Madrid mais aussi avec le Portugal et dans des situations de forte pression (...) Nous devions faire le boulot (sans lui), et par bonheur nous l'avons fait.» Comme c'était décidément sa soirée, Bale n'a pas fait qu'inscrire un triplé, il a aussi offert le deuxième but au Français Karim Benzema (36), soit sa sixième passe décisive cette saison.

Au coup de sifflet final, il a quitté le terrain sous l'ovation du public du stade Bernabeu, le ballon du match sous le bras comme le veut l'usage. «Tout le monde a signé le ballon, il est dans mon sac», a-t-il souri en zone mixte. «Toute l'équipe m'a dit: félicitations, bien joué, ce qui est génial pour moi. Je suis très heureux.»

L'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti s'est également réjoui du retour en pleine forme de son attaquant. «Je crois que sa période d'adaptation est terminée», a répété le technicien italien, faisant écho à ses propos de la veille. «Il se sent bien, il est en confiance. C'est un joueur très important pour nous et aujourd'hui il a très bien joué.»