Ligue 1: Louis Nicollin pense «avoir fait une connerie» en recrutant Jean Fernandez

FOOTBALL Le président de Montpellier n'est pas satisfait de son entraîneur...

avec AFP

— 

Louis Nicollin, le président de Montpellier, en août 2012.
Louis Nicollin, le président de Montpellier, en août 2012. — PASCAL GUYOT / AFP

«Je ne lui en veux pas, c'est un mec bien, mais je pense que j'ai fait une connerie. C'est un peu léger. J'ai voulu écouter Pierre, Paul et Jacques et là, on n'est pas bien», Louis Nicollin n'y est pas allé de main morte avec Jean Fernandez dans un entretien donné au Midi Librre après la nouvelle défaite de Montpellier vendredi en championnat à Marseille.

Montpellier, champion de France surprise il y a deux ans, occupe la 16e place de L1, avec seulement deux victoires en 15 journées. Le patron-fondateur du club assure toutefois qu'il n'y aura aucun changement d'entraîneur, même en cas de mauvais résultat mercredi à la Mosson face à Lorient. Enfin normalement. «J'espère qu'il va prendre conscience de la situation. Mais je n'en suis pas sûr».