Chelsea: Viré il y a un an, Di Matteo est toujours payé 150.000 euros par semaine

A.M.

— 

Roberto Di Matteo, alors entraîneur de Chelsea, lors d'un match de Ligue des champions contre le Juventus de Turin, en novembre 2012.
Roberto Di Matteo, alors entraîneur de Chelsea, lors d'un match de Ligue des champions contre le Juventus de Turin, en novembre 2012. — GIUSEPPE CACACE / AFP

Roberto Di Matteo n’est peut-être pas le meilleur coach du monde mais c’est un homme d’affaire extrêmement avisé. Il y a un an tout juste, l’Italien était viré de Chelsea par Roman Abramovitch. Un peu dur peut-être, surtout pour un entraîneur ayant remporté la Ligue des champions six mois plus tôt. Mais l’oligarque russe a de toute façon prévu une façon de faire passer la pilule plutôt agréable. 

Selon les informations du Daily Mail, Roberto Di Matteo est en effet toujours payé par le club londonien, et ce depuis un an. Et pas au minimum syndical: il empoche 130.000 livres par semaine, soit un peu plus de 150.000 euros, pour ne rien faire. Au total, depuis qu’il ne s’occupe plus de l’équipe première (et de rien d’autre au club d’ailleurs, l’Italien a encaissé la somme de 8,2 millions d’euros. 

Au moment de son départ, Di Matteo n’avait pas trouvé d’accord avec son patron russe. Abramovitch, qui a tout de même de quoi voir venir, n’a jamais jugé bon de remédier à la situation. Situation qui va durer jusqu’en juin 2014, date de la fin de contrat de Di Matteo. Faites le calcul.