Voile : Le ciel se couvre pour les multicoques

©2006 20 minutes

— 

Annulation de la Multi Cup et arrêt du sponsoring d'Orange... Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour les multicoques. La Multi Cup, héritée du trophée des multicoques, était jusqu'alors largement soutenue par le baron Benjamin de Rothschild, sponsor également du Gitana IX de Lionel Lemonchois, récent vainqueur de la Route du Rhum. Cetté épreuve très populaire réunissait les 60 pieds, lors de différentes étapes en Europe. Aujourd'hui, à l'occasion du Salon nautique, les organisateurs devaient révéler le calendrier pour 2007. Mais ce ne sera pas le cas. « A ce jour, les souscriptions fermes sont au nombre de quatre. Tout a été envisagé pour permettre à un maximum de bateaux de rejoindre ce circuit. Malheureusement, tous les efforts fournis n'ont pas permis l'arrivée de nouveaux concurrents », ont expliqué les organisateurs, qui comptaient sur au moins six bateaux.

Autre mauvaise nouvelle pour les multicoques : après dix ans de présence, la société Orange a annoncé hier qu'elle mettait un terme dès la fin de l'année au sponsoring de l'écurie de course montée avec Bruno Peyron, Steve Ravussin et Yves Parlier, afin de se recentrer sur les écoles de voile de la fédération. « Nous nous séparons des bateaux. Pour les skippeurs, il y a des discussions en cours pour voir si une collaboration peut se poursuivre », a expliqué Patricia Langrand, directrice exécutive chez Orange. Une décision qui a pour effet la mise en vente d'Orange II, le maxi-catamaran de Bruno Peyron, détenteur du Trophée Jules-Verne, mais aussi recordman de la traversée de l'Atlantique et de la plus grande distance parcourue en vingt-quatre heures. Avec seulement deux courses au programme en 2007 (Lorient-Les Bermudes-Lorient et la Transat Jacques-Vabre), l'horizon des multicoques semble s'être considérablement assombri.

Jérôme Capton