Football: Le fisc italien demande 39 millions d'euros à Maradona

ITALIE La star argentine est revenue en Italie pour la première fois depuis son départ de Naples...

avec AFP

— 

L'Argentin Diego Maradona, le 26 février 2013, à Naples.
L'Argentin Diego Maradona, le 26 février 2013, à Naples. — CARLO HERMANN CARLO HERMANN / AFP

Des fonctionnaires du fisc italien ont remis à la légende du football Diego Maradona, en visite à Milan, une mise en demeure de sa dette de 39 millions d'euros d'impôts, a annoncé l'agence Ansa vendredi.

«Aucun acharnement, a expliqué une source d'Equitalia, l'agence de recouvrement de l'impôt, la mise en demeure permet de procéder aux saisies et a une validité de 180 jours.»

«Une obscure demande millionnaire»

Maradona a signé cette mise en demeure, selon l'Ansa. Elle pourrait permettre au fisc de saisir des sommes éventuellement touchées par l'ex-champion du monde argentin, reçu à Milan par la Gazzetta dello sport, qui publie une collection de DVD de sa carrière.

Le «Pibe de oro» estime qu'il s'agissait d'un effet «publicitaire», a-t-il dit dans un communiqué à l'Ansa. «Aujourd'hui, pour la première fois depuis 25 ans, je reçois enfin conformément aux règles une photocopie d'une obscure demande millionnaire», a-t-il ajouté.

«Je suis persécuté au pays des impôts, a estimé Maradona. J'ai seulement offert de l'amour aux gens et du spectacle sans jamais faire de mal à personne, mais en subissant des méchancetés. Voilà la seule vérité, que bientôt tout le monde pourra lire dans le livre que je vais publier dans le monde entier.»