Zlatan Ibrahimovic: «Maintenant les gens savent qui est le PSG en Europe»

Propos recueillis par Julien Laloye

— 

L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic, le 18 août 2013, contre l'AC Ajaccio, au Parc des Princes.
L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic, le 18 août 2013, contre l'AC Ajaccio, au Parc des Princes. — AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

C’était sa première conférence de presse d’avant-match cette saison et il est resté étonnamment consensuel. (Un peu) asticoté sur son sens de but quelque peu égaré ces derniers temps, Zlatan Ibrahimovic a répondu sans jamais sortir son sourire carnassier qui donne envie d’aller creuser soi-même sa propre tombe. Le Suédois a même dit du bien de son entraîneur sans se forcer. Le signe que tout va presque trop bien au PSG avant la réception de Benfica mercredi en Ligue des champions.

Zlatan, comme l’an passé vous retrouvez un grand club portugais en phase de groupe. Est-ce que ce sera plus facile face à Benfica que face à Porto?

Le contexte est totalement différent. L’an passé tout le monde se demandait ce que valait le PSG et jusqu’où il pouvait aller en Coupe d’Europe. Cette fois les gens savent qui on est partout en Europe. Je pense que nos résultats nous ont permis d’acquérir le respect. On est considéré comme un vainqueur potentiel après seulement un an d’expérience. Mais un  de plus ça compte et on se connaît bien mieux qu’à l’époque, à nous de le démontrer sur le terrain.

Le vainqueur du match sera-t-il assuré de finir premier?

C’est trop tôt pour dire si c’est la finale du groupe ou pas. On a gagné notre premier match à l’extérieur, c’est sûr que battre Benfica nous donnerait un avantage pour la suite mais on parle d’une bonne équipe qui a l’expérience de la Coupe d’Europe, nous verrons.

Vous pensez que c’est la bonne année pour remporter le dernier trophée qui manque à votre palmarès?

Gagner la C1 serait parfait, c’est évident. Je pense que j’ai une bonne opportunité de le faire avec le PSG. Il y a une grande équipe, un grand projet, tout est réuni et c’est pour ça que je viens de prolonger mon contrat. Après, une victoire en C1 se joue souvent sur des détails qu’on ne maîtrise pas toujours.

Laurent Blanc peut-il y contribuer?

Laurent a apporté de la confiance à l’équipe. C’est quelqu’un qui nous laisse jouer librement. Il apprend encore à nous connaître mais il a déjà changé un peu le système de jeu avec ce milieu à trois mais ce n’est que le début. Il a une mentalité de gagnant et c’est une bonne chose pour nous.

Il faudra tout de même que vous marquiez plus pour avoir une chance d’aller loin non?

J’ai été un peu maladroit depuis le début de saison mais ce n’est pas un problème. Je pense que c’est positif que le danger ne vienne pas d’un seul joueur. Cavani peut marquer, d’autres peuvent le faire aussi, c’est bien pour l’équipe. Je ne suis pas le genre de joueur égoïste qui ne va penser qu’à ses buts au détriment du groupe et je pense que personne n’est comme ça au PSG.