Pour Sepp Blatter, l’attribution de la Coupe du monde au Qatar «pourrait être une erreur»

R.S.
— 
Le président actuel de la Fifa, Sepp Blatter, candidat à sa réélection, pendant une interview en mai 2011.
Le président actuel de la Fifa, Sepp Blatter, candidat à sa réélection, pendant une interview en mai 2011. — Anja Niedringhaus/AP/SIPA

Après  avoir admis l’idée d’avancer la compétition en hiver, pour éviter les  températures caniculaires de l’été qatari, Sepp Blatter a franchi un  nouveau pas lundi en remettant en cause l’attribution même de l’épreuve  au Qatar. Dans une interview au site insideworldfootball.com, le  président de la Fifa a reconnu pour la première fois qu’organiser une  Coupe du monde dans le petit pays du Golfe n’était pas la solution  idéale, compte tenu des conditions climatique du pays.  «Il se pourrait bien que nous ayons fait une erreur à l’époque»,  indique le patron de la Fifa.

En  mai dernier, Blatter avait reconnu qu’il n’était pas «rationnel» de  jouer cette Coupe du monde au mois de juin et juillet. Mais il avait  ajouté: «Je pense qu’il est temps que l’Europe  comprenne que le football n’est plus un sport seulement européen et  sud-américain», en réponse aux attaques sur la régularité de la  candidature qatarie. L’hebdomadaire France Football avait notamment évoqué des cas de corruption lors de l’attribution de la compétition.