Les XV Français qui devront éviter de prendre une raclée

— 

Auteurs de sept essais, rarement mis en danger, les All Blacks ont dégagé une impression de puissance inégalée pour écraser la France, comme en 2004, année où les Néo-Zélandais l'avaient emporté (45-6).
Auteurs de sept essais, rarement mis en danger, les All Blacks ont dégagé une impression de puissance inégalée pour écraser la France, comme en 2004, année où les Néo-Zélandais l'avaient emporté (45-6). — Damien Meyer AFP

Bernard Laporte, le sélectionneur de l’équipe de France de rugby, doit avoir une idée derrière la tête. Mais laquelle ? En dévoilant la composition du XV tricolore qui aura la difficile tâche de faire oublier la déculottée reçue samedi à Lyon face aux All Blacks (47-3), celui qui dirige les Bleus depuis 2000 a opté pour une inédite charnière : Damien Traille à l’ouverture, associé à Jean-Baptiste Elissalde.

Face à des «NéoZ» qui ont étrillé les Bleus dans tous les compartiments du jeu, de la puissance physique à la cohérence du jeu, Laporte doit estimer que l’absence d’automatisme entre les deux joueurs à ces postes clés sera compensé par la fraîcheur du demi de mêlée du Stade toulousain.

Au total, près de la moitié des joueurs qui étaient de la partie lyonnaise, blessés ou jugés pas dans le coup, font les frais de la sévère déroute. En l'absence de Fabien Pelous, forfait, Lionel Nallet (Castres), effectue son retour en deuxième ligne, alors que le capitanat est confié pour la 28e fois au talonneur Raphaël Ibanez, qui pousse Dimitri Szarzewski sur le banc des remplaçants.

Au poste de pilier, Olivier Milloud (Bourgoin), a été préféré à Sylvain Marconnet. En troisième ligne, Rémy Martin prend la place de Thierry Dusautoir. Et à l’arrière, Cédric Heymans remplace Christophe Dominici à l’aile et Pepito Elhorga a été préféré à Julien Laharrague au poste d’arrière. A noter le retour de Serge Betsen mais sur le banc des remplaçants.

En face, les Blacks ont décidé d’aligner leur «équipe A» pour fêter dignement le centenaire de l’Equipe de France...

La composition du XV de France
Elhorga - Rougerie, Fritz, Jauzion, Heymans - (o) Traille - (m) Elissalde - Martin, Vermeulen, Bonnaire - Papé, Nallet - De Villiers, Ibanez (cap), Milloud

Remplaçants : Szarzewski, Marconnet, Jacquet, Betsen, Yachvili, Marty, Dominici