Basket : Yohann Sangaré en panne, Villeurbanne craque sur la fin

©2006 20 minutes

— 

On leur promettait l'enfer. Et pourtant, ils ont longtemps entraperçu le paradis avant que les portes ne se referment devant eux durant le money-time. Battu hier par la Virtus Bologne (76-70), lors de la 2e journée de la Fiba EuroCup, l'Asvel est passé à côté d'un énorme exploit. Les joueurs d'Yves Baratet, qui ont enregistré le retour de leur gâchette canadienne Rowan Barrett, ont tenu tête au leader du championnat italien qui n'a dû son salut qu'à Dusan Vukcevic. Alors que Villeurbanne était revenu sur les talons de son hôte (71-70, 39e minute) après avoir été relégué à 7 longueurs cinq minutes auparavant (69-62, 34e), l'arrière grec a inscrit les 5 derniers points de sa formation, privée du meneur américain Travis Best.

L'échec des partenaires de Vincent Masingue s'explique en partie par leurs trop nombreuses pertes de balles (27) et par la contre-performance du meneur Yohann Sangaré (3 points, 1 passe décisive et 6 balles perdues). Quant à l'intérieur Chevon Troutman, il n'a pu rééditer après la pause sa première période de feu (20 points). Mardi prochain, l'Asvel devra s'imposer devant Amsterdam, lanterne rouge du groupe H, qui a encore sombré à Limassol (82-49) une semaine après avoir été pulvérisé par Bologne (104-51).

S. M.