Dopage: Manolo Saiz assure que Laurent Jalabert «ne s'est jamais dopé à la ONCE»

CYCLISME L'ancien manager du Français a répondu à «20 Minutes»…

Propos recueillis par Julien Laloye

— 

L'ancien directeur sportif de l'équipe Once, Manolo Saiz, le 21 septembre 1999 lors du Tour d'Espagne.
L'ancien directeur sportif de l'équipe Once, Manolo Saiz, le 21 septembre 1999 lors du Tour d'Espagne. — AFP

Dans le milieu, on l’appelait le cancer du cyclisme. Meilleur ami du docteur Ferrari, toujours présent pour donner du travail au docteur Fuentes, Manolo Saiz a dirigé d’une main de maître la ONCE pendant quatorze ans. Récemment blanchi dans l’affaire Puerto, le manager de Laurent Jalabert pendant le Tour de France 98 l’assure: «Le Français ne s’est jamais dopé à la ONCE.»

Etes- vous au courant des révélations autour de Laurent Jalabert?

Oui j’ai appris ça. Et je tiens à dire que ce n’est pas très correct de faire ça à Laurent. Remuer des faits qui datent de si longtemps, ça sert à quoi?

Etait-il dopé lors du Tour 98?

Non, bien sûr que non. Laurent Jalabert ne s’est jamais dopé chez nous. On parle d’un coureur extraordinaire et d’une personne encore plus remarquable. Laurent garde toute ma confiance, je sais qu’il ne s’est pas dopé. 

Il n’y avait donc pas de système de dopage généralisé à la ONCE?

Non. Je sais ce que je dis, et je peux vous assurer que ni Jalabert ni personne n’a jamais rien pris. Laurent devrait être considéré comme un modèle pour les cyclistes aujourd’hui. Je ne dirai rien qui puisse lui faire du mal.

On parle  de 44 échantillons positifs à l’EPO sur 60 analyses en 98. Ca vous surprend?

Les règles du jeu étaient différentes à l’époque dans le vélo. Exhumer une vieille affaire dans le contexte actuel, c’est tromper les gens et ce n’est pas correct. Je n’alimenterai pas la polémique.