«Antoine Kombouaré est un bon choix pour le RC Lens», selon Francis Decourrière, son ancien président à Valenciennes

Propos recueillis à Lille par François Launay

— 

Le président de Valenciennes, Francis Decourrière, lors d'une conférence de presse le 20 février 2008.
Le président de Valenciennes, Francis Decourrière, lors d'une conférence de presse le 20 février 2008. — SIPA

Président du VAFC de 2004 à 2011, Francis Decourrière est resté proche d’Antoine Kombouaré malgré son départ du club nordiste il y a quatre ans. Il nous parle de l’homme et de son choix d’entraîner Lens (L2), en remplacement d’Eric Sikora.  

Que pensez-vous de l’arrivée de Kombouaré à Lens?

Je suis très content qu’il revienne dans le coin. Et j’espère qu’il réussira la même chose à lens qu’au VAFC à savoir la remontée en Ligue 1. En plus, il connaît bien la région et la mentalité du Nord.

Saviez-vous qu’il était proche du Racing?

Ca fait un moment que les contacts existent. Et Antoine m’avait toujours dit qu’il n’entraînerait jamais au Sud de la Loire. Gervais et lui ont une grosse personnalité. Je suis sûr qu’ils vont bien s’entendre. C’est un bon choix pour le RC Lens.

N’est-ce pas un peu surprenant de passer du PSG à la Ligue 2?

Non car Antoine adore les challenges. Et celui-là en est un beau. À l’époque au VAFC, je l’avais recruté avec un salaire modeste mais une grosse prime en cas de montée. On est monté en un an…