Roland-Garros 2013: Serena Williams est-elle imbattable?

A Roland-Garros, Antoine Maes

— 

L'Américaine Serena Williams célèbre sa qualification pour la finale de Roland-Garros, le 6 juin 2013.
L'Américaine Serena Williams célèbre sa qualification pour la finale de Roland-Garros, le 6 juin 2013. — A.GELEBART / 20Minutes

Et pourtant, elle a passé un bel après-midi. Désossée par Serena Williams, Sara Errani n’avait pas trop de regrets. «J’ai aimé jouer aujourd’hui. Personne n’y croit mais il faisait beau, c’était un super court… Mais bon. Elle est incroyable. C’est le sport, j’ai essayé jusqu’au dernier point, mais il n’y avait rien à faire», souffle l’Italienne. 

Elle n’est pas même pas restée une heure sur le Central, mais ne s’attendait de toute façon pas à rester beaucoup plus longtemps. «Pour la battre, il faut qu’elle soit dans un mauvais jour. Et vous, vous devez être à votre meilleur niveau. Là, vous pouvez essayer de gagner. Sinon, il n’y a rien à faire, elle est très forte», explique Errani

Elle mène 13 à 2 contre Sharapova

 Et peut-être même trop pour la seule joueuse qui s’approche un tant soi peu de son niveau, Maria Sharapova. La Russe va tenter de défendre son titre samedi, même si elle est tout sauf favorite. «Je vais essayer de jouer mon jeu, appliquer ma philosophie, utiliser ma puissance, aller vers l’avant, jouer agressif», explique Sharapova. 

Et si Serena Williams n’a plus gagné à Roland-Garros depuis onze ans, son adversaire ne se consolera pas avec les statistiques. D’ailleurs, elle est menée 13 à 2 dans leurs confrontations, et ne l’a plus battue depuis 2004. «J’aimerais changer ça. Tout ce que j’ai fait dans le passé n’a pas marché, mais elle n’a l’air dans la forme de sa vie», conclut Sharapova. Et dans ce cas-là, même elle ne peut pas faire grand-chose.