Des prolongations de contrats qui tombent à pic

©2006 20 minutes

— 

Hier, Claude Puel n'a pas caché que la prolongation des contrats de Peter Odemwingie, Jean II Makoun et Kader Keita, dorénavant liés au Losc jusqu'en 2010, étaient un moyen d'envoyer « un signe fort » avant le Conseil de Communauté de demain, qui fixera le profil de la future enceinte des Dogues. « On n'a pas choisi cette date en fonction de la LMCU. Mais c'est vrai que ça renforce notre message », explique l'entraîneur. Au passage, celui-ci a révélé qu'il se serait mal vu « tout recommencer si les cadres n'étaient pas restés ». Des joueurs d'abord sensibles à leur progression individuelle. « Je sais qu'en restant ici, je vais avancer, et jouer dans un club qui a les moyens de ses ambitions », confirme Peter Odemwingie.

A. M.