Vendée Globe: Le Cam ne veut pas «péter plus haut que son cul»...Le Cléac'h cherche le bon chemin...

A.M.
— 
Le bateau de Vincent Riou, PRB, le 10 novembre 2012 lors du Vendée Globe.
Le bateau de Vincent Riou, PRB, le 10 novembre 2012 lors du Vendée Globe. — S.Mahé/REUTERS
Un seul Riou vous manque, et tout est dépeuplé

C’est peu dire que l’abandon de Vincent Riou (PRB) continue de faire des remous chez les concurrents. Pour Mike Golding (Gamesa), c’est sans doute encore plus rageant que les autres… «J’ai croisé sa route alors qu’il naviguait vers l’ouest. C’est très dur de passer si près de lui. On n’a qu’une envie: s’arrêter et lui donner un coup de main». Bernard Stamm (Cheminées-Poujoulat) s’est lui directement adressé à Vincent Riou. «Vraiment désolé et triste pour toi. Il faut réussir à surmonter ce sentiment de merde qui vient quand on est obligé d’arrêter une course», peste le Suisse. Au total, ils sont donc sept à avoir abandonné depuis le départ de ce Vendée Globe.  

Le Tweet de la nuit

Pour une fois, ce n’est pas un skipper, mais bien un spectateur. Amateur de voile, et donc de l’OM, visiblement.

 

Valbuena ne plonge pas il percute régulièrement des OFNI comme les bateaux du Vendée Globe.#L1
— Esteve fabrice (@Gunfab) Novembre 26, 2012

La video de la nuit: Di Benedetto boit l’eau de pluie

Histoire de ne pas gaspiller de gasoil en faisant tourner son désalinisateur, l’Italien Alessandro Di Benedetto a fait au plus simple. Profitant de l’absence de vent dans la pot-au-noir et d’une grosse averse, il a récolté l’eau de pluie. A l’ancienne.



Alessandro fait ses réserves d'eau par VendeeGlobeTV