Ligue Europa: Revivez Athletic Bilbao - Lyon en live-comme-à-la-maison (2-3)

R.S. (R.B. pour le live)

— 

Bafétimbi Gomis pendant un match de Lyon en avril 2012.
Bafétimbi Gomis pendant un match de Lyon en avril 2012. — Benoit Tessier / Reuters
BILBAO-LYON : 0-0
22h58: Merci d'avoir suivi cette soirée européenne avec nous. On se retrouve samedi sur www.20minutes.fr pour d'autres lives comme-à-la-maison avec notre chère Ligue 1 et France-Australie en rugby. Bonne soirée!
90e+5: ET C'EST FINI! LYON assure sa qualification et devrait logiquement finir à la première place de son groupe s'il ne se troue pas. Les hommes de Rémi Garde ont fait le taf avec cette victoire à Bilbao.
90e+4: Cinq minutes d'arrêt de jeu. L'arbitre veut prolonger son séjour basque.
90e+3: On vient de vous trouver la vidéo de la boulette de Lloris avec Tottenham contre Maribor. C'est du lourd.
Lazio @spherachannel par SpheraChannel
90e+1: Isma Lopez adresse une passe tendue devant le but de Vercoutre. Personne pour reprendre. Vous branlez quoi les Basques ?
90e: Isma Lopez tente de centrer mais son offrande trouve son coude. J'avais jamais vu ça.
89e: Lyon a fait le taf. Allez on s'emballe sur leur avenir européen.
Vous les voyez aller jusqu'où les Lyonnais ?
87e: Bilbao tente tout. Ca sert plus à rien les gars.
84e: Bilbao quasi éliminé dès la quatrième journée. Qualité du finaliste de la saison dernière.
83e: On attend la réaction de Jean-Michel Aulas sur son club qui fait gagner plein de points UEFA à la France pas comme Lille et Montpellier. Ben oui, mon bon monsieur.
82e: le buteur décisif, Lacazette, sort.
80e: avec cette victoire l'OL tient sa qualif et a la première place à portée de main avec pour l'instant cinq points d'avance sur Prague, qui fait nul à Shmona (2-2).
79e: le coup-franc de Gourcuff ne donne rien mais Malbranque récupère et tente sa chance. Bloqué par le gardien. On t'adore Steed.
76e: Fofana lamine tout le monde au duel au milieu. C'est bien gentil d'aligner des nains mais faut assumer après.
73e: Lisandro remplace Gomis. Vous le voyez venir le quatrième pion les gars ?
72e: Vercoutre dégage bien le corner de Bilbao. Un bon Rémi, à l'aller comme au retour.
72e: Aduriz prend une énorme bronca du stade à sa sortie.
71e: les balles en profondeur pour Gomis, faut éviter Lacazette...
70e: Fernando Llorent se lève du banc de touche pour entrer. Un geste qu'il aurait bien aimé faire à l'Euro où il n'a pas joué une minute.
68e: Monzon sort et Malbranque entre. Le vrai absent de la liste de Deschamps.
67e: Marcelo Bielsa est au bord de l'arrêt cardiaque sur son banc de touche.
65e: il y a toujours des pions avec l'OL.
63e: LE BOULET DE CANON DE LACAZETTE!  L'attaquant redonne l'avantage à Lyon alors que son équipe était sous pression.
63e: la France se tripote sur les dribbles de Muniain mais devrait le pourrir pour son immonde coupe de cheveux.
61e:  Bilbao commence à mettre des taquets. C'est ça qu'on aime.
60e: On retrouve le Bafé Gomis que l'on aime et qui la fout largement au-dessus.
59e: On vibre enfin bordel. Ca change des Lillois qui en prennent six comme des bleus.
57e: c'est plus la même équipe de Bilbao. Si on était mauvais esprit, on ferait un rapprochement avec la sulfureuse réputation des Espagnols avec le dopage. Mais c'est pas notre genre.
55e: ET ADURIZ LE FOUT AU FOND. Et bim, l'OL se fait rejoindre en sept minutes.
54e: PENALTY POUR BILBAO! Gonalons fait faute à l'angle de la surface. Normal.
53e: jaune pour Lovren qui a couru dix mètres pour venir mettre un taquet à un Basque.
51e: San Mamès se réveille. Va falloir tenir maintenant.
48e: BUT DE BILBAO! Herrera Aguera pousse au fond des filets un ballon qui traînait suite à un coup de pied arrêté. Les Lyonnais réclament une faute sur Vercoutre mais rien à faire.
47e: c'est moche.
46e: c'est reparti à Bilbao.
C'est la mi-temps et Lyon mène tranquillement. Elle est là la première équipe française qualifiée.
45e+1: BUT DE GOURCUFF! Une passe décisive et maintenant un pion sur un ballon qui traîne dans la surface basque.
44e: tout Gourcuff résumé en une action. Le mec met trente ans à agir sur un superbe contre avant de délivrer une passe d'orfèvre à Gomis. A peine trop longue...
43e: LE POTEAU DE GOMIS! Encore un coup-franc déposé sur la tête de Bafé qui la dépose sur le poteau de droit d'Iraizoz.
42e: WTF! Deux mecs de Bilbao se retrouvent seul face à Vercoutre et se démerdent pour foutre la balle au-dessus. Talent les gars.
40e: ENCORE UNE ENORME PARADE DE VERCOUTRE! Il est là Rémi!
39e: pendant ce temps-là, un mec du Metalist Kharkov met le but du mois. Au bas mot. Faites-vous plaisir.
37e: Lovren-Bisevac, c'est costaud pour l'instant. Si en plus l'OL commence à savoir défendre...
35e: Fofana met sa frappe sur orbite. Heureusement que Baumgartner a déjà sauté.
34e: Gomis prend toutes les balles dans les airs. Fais nous rêver Bafé.
32e: Gurpegi smashe trop sa tête qui vient s'échouer dans le petit filet de Vercoutre.
31e: il se relève et se mange un jaune.
30e: Gourcuff hurle de douleur en se tenant l'épaule au sol. Allo, Didier Deschamps ?
29e: IL EST LA VERCOUTRE! Le gardien lyonnais boxe une belle frappe de De Marcos.
27e: ça se frite entre la police locale et les supporteurs lyonnais. On prend sa revanche comme on peut les gars.
26e: vu comment les Basques sont à la ramasse, y a vraiment moyen de les taper.
25e: Gourcuff se péte la gueule en tentant de tirer et l'envoie trente mètres au-dessus.
24e: Les sifflets montent à San Mamès. La cathédrale se rebiffe.
22e: ET OUI BAFE GOMIS !!! L'attaquant reprend de la tête un coup-franc de Gourcuff.
21e: bon l'OL s'en fout d'attaquer en même temps. Un match nul et les boys de Rémi Garde sont qualifiés.
20e: il ne se passe pas grand chose quand même. ALLEZ !
18e: le milieu de terrain de Bilbao se fait transpercer dès qu'un Lyonnais avance avec la balle.
15e: pour l'instant, on s'emmerde un peu.
13e: corner de Gourcuff, tête de Lovren dans le petit filet. Youpi.
12e: Lacazette remonte trente mètres sur son côté droit et obtient le corner.
11e: "la charnière centrale croate de l'OL" souffle BeIn. Bisevac est serbe les mecs. C'est un motif d'incident diplomatique dans les Balkans ce genre d'erreurs.
10e: Muniain voulait s'échapper mais Bisevac envoie un bon tacle qui expédie la balle en touche. C'est ça Milan.
8e: l'an dernier, toute l'Europe du foot s'est pignolé sur Bilbao et Marcelo Bielsa. Bon cette année, ils sont quatorzièmes du championnat espagnol.
6e: Bon Bafé Gomis, c'est pas Falcao, pas d'inquiètude les Basques.
5e: Bilbao est dernier du groupe de Lyon avec seulement un point. Les mecs étaient quand même en finale de la Ligue Europa la saison dernière. Allez, on se la remate.
2e: Gourcuff en meneur de jeu. Le mec joue son deuxième match en trois mois et est déjà chez les Bleus. Y a du piston là.
1ere: ET C'EST PARTI!
21h04: Lisandro, Malbranque ménagé. Umtiti titulaire. Si vous voulez pas gagner à Bilbao, faut le dire les gars.
21h01: bienvenue tout le monde pour le dernier match d'un club français dans cette soirée de Ligue Europa.

Un match nul dans la cathédrale de San Mamés et les Lyonnais disputeront… les seizièmes de finale de la compétition la plus illisible du football moderne. L’objectif est encore assez opaque, mais bien réel pour les hommes de Rémi Garde. Vainqueurs il y a deux semaines des Espagnols 2-1, les Lyonnais ne joueront pas pour le nul, jeudi soir en Espagne, mais bien pour gagner, comme ils l’ont toujours fait depuis le début de la compétition. De leur côté, les Basques n’ont pas encore totalement baissé les bras dans une épreuve où ils ont une place de finaliste à défendre. «On a peut-être moins d'expérience que Lyon, mais nous pouvons nous appuyer sur le parcours de l'an passé. Cette compétition nous tient à coeur, en plus d'être attractive. Je n'ai pas envie de la quitter si vite!», indique Marcelo Bielsa.

Un match à suivre et à commenter en live comme-à-la-maison dès 21h…