Rugby: Biarritz bientôt face aux champions Harlequins

© 2012 AFP

— 

Le Biarritz Olympique lance sa campagne de Coupe d'Europe samedi (19h00) face au champion d'Angleterre, les Harlequins, sur son terrain du Twickenham Stoop, où le BO a sauvé sa saison 2011/2012 en remportant le Challenge européen
Le Biarritz Olympique lance sa campagne de Coupe d'Europe samedi (19h00) face au champion d'Angleterre, les Harlequins, sur son terrain du Twickenham Stoop, où le BO a sauvé sa saison 2011/2012 en remportant le Challenge européen — Gaizka Iroz afp.com

Le Biarritz Olympique lance sa campagne de Coupe d'Europe samedi (19h) face au champion d'Angleterre, les Harlequins, sur son terrain du Twickenham Stoop, où le BO a sauvé sa saison 2011/2012 en remportant le Challenge européen.

«On ne pouvait pas rêver meilleur endroit pour démarrer la compétition. J'espère que le Stoop nous redonnera autant de motivation afin de réaliser quelque chose», espère le centre Damien Traille, cinq mois après le sacre remporté d'une courte tête par les Biarrots face à Toulon (21-18), après avoir été éliminé de la grande Coupe d'Europe.

Sauver les apparences

Ce trophée, le premier depuis le Bouclier de Brennus en 2006, a permis au club basque de sauver les apparences la saison dernière, en grande partie consacrée au maintien en Top 14 en raison d'une première partie de saison très difficile. Après un début d'exercice contrasté --quatre victoires introductives suivies de quatre défaites d'affilée--, les Biarrots connaissent l'importance de ce premier rendez-vous à l'extérieur face au concurrent le plus solide de la poule 3, devant les Irlandais du Connacht et la nouvelle franchise italienne des Zèbres.

Trois ans après l'affaire du Bloodgate, les Harlequins sont revenus sur le devant de la scène en remportant le championnat d'Angleterre face aux Tigres de Leicester (30-23) en mai. Emmenés par le flanker Chris Robshaw, nouveau capitaine du XV de la Rose, et par l'expérimenté ouvreur néo-zélandais Nick Evans, les "Quins" nourrissent à présent de solides ambitions en Coupe d'Europe. Ils voudront avant toute chose effacer le souvenir d'une élimination en poule la saison passée, après une défaite inattendue au Connacht. Le BO, toujours privé d'Imanol Harinordoquy et de Dimitri Yachvili, doit donc éviter de servir de tremplin.