formaposte

L’alternance, une longueur d’avance sur les autres

Témoignages Oxana et Samuel ont choisi l'alternance et nous partagent leurs ressentis... 

Laure Marchal - 20 Minutes Production

— 

Les semaines en entreprise permettent aux apprentis de découvrir les vrais enjeux des métiers.
Les semaines en entreprise permettent aux apprentis de découvrir les vrais enjeux des métiers. — GettyImages - Georgijevic

Faire ses études en alternance, c’était le souhait de départ d’Oxana, 21 ans. Pourtant, quand elle s’oriente vers son BTS commerce international, aucune entreprise ne lui ouvre la porte de l’apprentissage. Son diplôme en poche, elle décide de travailler mais elle sent que ce n’est pas encore le moment. Un manque d’assurance ? Peut-être. Elle cherche alors à reprendre ses études et découvre Formaposte. Une aubaine. « Ils m’ont fait gagner un temps précieux puisqu’ils m’ont aidé à m’orienter et à trouver une entreprise dans laquelle faire mon alternance », explique Oxana.  Même constat pour Samuel, 26 ans qui dit : « Je n’ai pas eu de recherches particulières à faire pour trouver une entreprise. » Aujourd’hui, ils travaillent tous les deux à La Poste comme apprentis : l’une en tant que responsable espace commercial depuis quelques mois ; l’autre en tant que conseiller financier depuis plus d’un an. « Moi, je suis encore dans la découverte des différents métiers », témoigne Oxana. Samuel, quant à lui acquiert de plus en plus d’autonomie. « Je gère par exemple l’ouverture d’un compte ou d’un livret A, avec un collègue qui me supervise et finalise l’ouverture », raconte t-il fièrement.

Alternance : de nombreux avantages

Même s’ils n’en sont pas au même stade dans leur apprentissage, les deux jeunes apprentis ne tarissent pas d’éloge à l’égard de cette voie. « Il y a un monde entre la théorie et la pratique. Et grâce à mes semaines en entreprise, je découvre non seulement différentes spécialités mais aussi les vrais enjeux relatifs à chacune d’entre elles », analyse Oxana. Quant à Samuel, ce qu’il aime par dessus-tout, c’est être en mesure d’appliquer concrètement ce qui a été vu en cours, la semaine d’après, sur le terrain. « Cela donne aussi l’occasion d’échanger avec les collègues sur ce qu’on nous enseigne et la réalité terrain. C’est très enrichissant », poursuit-il. Autre détail qui a toute son importance pour ces deux jeunes : le salaire. « En alternance, nous sommes payés. Cela nous permet d’apprendre à gérer un budget et de gagner en maturité », assure Oxana.  Mais l’apprentissage leur a apporté davantage. Samuel, par exemple, s’est rendu compte de l’importance de posséder un certain niveau d’études pour accéder à des postes spécifiques dans le monde de la banque. Il avait un BAC pro, il souhaite désormais décrocher une licence. « L’apprentissage m’a vraiment remis le pied à l’étrier des études », témoigne t-il. Quant à Oxana, c’est une forme d’assurance qu’elle acquiert au fil des jours au sein de La Poste. D’ailleurs, elle pense que « les apprentis ont une petite longueur d’avance sur les autres candidats ». Et quand on voit leur taux d’employabilité, on ne peut que lui donner raison !

L’apprentissage en chiffres

70% d’insertion dans le monde professionnel sept mois après la fin de l’apprentissage. Un taux élevé qui confirme l’efficacité de cette voie.

420 000 c’est le nombre d’apprentis en France en juin 2017, ce qui représente 7% des jeunes de 16-25 ans. Trop peu pour le gouvernement qui a décidé de mettre la lumière sur cette voie.

29 ans révolus. C’est désormais l’âge limite pour pouvoir signer un contrat d’apprentissage. Auparavant, il était fixé à 25 ans.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l’agence de contenu de 20 Minutes pour Formaposte.