Nexity

Faut-il avoir obligatoirement un apport pour acheter son premier bien immobilier ?

Achat On l’entend partout. Sans apport, pas de crédit. Olivier Pottier, directeur de Solutions Crédit chez Nexity (service de courtage) contre cette idée reçue et nous explique comment accéder à la propriété.

Nathalie Balland - 20 Minutes Production

— 

Même sans apport, il est possible de réaliser un achat immobilier.
Même sans apport, il est possible de réaliser un achat immobilier. — Tijana87

Olivier, vous nous confirmez qu’un apport n’est pas nécessaire. Comment financer son premier achat immobilier ?

Il existe des prêts immobiliers aidés, ainsi que des dispositifs d’aide à l’achat.

Côté prêt, le prêt à taux zéro plus (PTZ+), permet de financer jusqu’à 40 % du coût total de l’opération, avec un montant plafonné, en fonction du revenu fiscal de référence. Outre le fait de gommer les intérêts d’emprunt, il présente l’avantage de s’imbriquer avec un emprunt classique, dans le cadre d’un montage financier. Ainsi, vous pouvez, par exemple, commencer à ne le rembourser que 15 ans après l’achat. Le PTZ+ concerne un achat dans le neuf, ou un achat dans l’ancien avec travaux (d’un montant au moins égal à 25% du coût total de l’opération).

Le prêt Action Logement, pour sa part, est accordé par son employeur à un salarié du secteur privé, sous conditions de ressources, et permet de financer jusqu’à 30 % du bien.

Enfin, il existe également des prêts octroyés par des collectivités, comme le Chèque Premier Logement à Marseille ou le prêt Tours Plus à Tours. Ce sont des prêts facilement montés, cumulables avec d’autres, dans le but de développer l’attractivité d’une ville ou d’une région.

 

Acheter dans le neuf facilite-t-il l’accès à la propriété ?

Pour aider l’achat, le choix d’un appartement dans le cadre de résidences neuves situées dans les zones ANRU et les zones franches est en effet une bonne solution. Les quartiers concernés font l’objet d’un plan de redynamisation et favorisent l’amélioration des conditions de vie de leurs habitats. Ainsi, on peut acquérir un bien profitant d’une TVA réduite à 5,5 % et demander un prêt à taux zéro.

Et ne pas non plus négliger les frais de notaire, réduits dans le neuf, qui sont de l’ordre de 2,5 %, contre 6 à 8 % dans l’ancien.

 

Sans apport, cela signifie aussi qu’il faut emprunter les frais de notaire. Vous confirmez que c’est possible ?

Tout à fait, certaines banques octroient ce genre de prêt comme c’est le cas pour Nexity Solutions Crédit. Il faut être motivés et ne pas hésiter à frapper aux portes des différentes banques.

 

Est-on limité par l’âge quand on présente un dossier de primo-accédant ?

Aucune limite d’âge n’est officiellement posée et le marché de l’assurance a beaucoup évolué sur ce sujet ces dernières années. On peut désormais emprunter jusqu’à un âge (un peu) avancé.

 

Un conseil pour donner un coup de pouce à son dossier de primo-accédant ?

Il faut montrer que l’on sait gérer son budget en évitant les dépenses inconsidérées ou les découverts sur les relevés bancaires que l’on présente à la banque convoitée !

 

Olivier, un conseil pour être au mieux conseillé et accompagné ?

Ne pas hésiter à solliciter l’aide d’un courtier, comme Nexity Solutions Crédit, véritable tiers de confiance, qui vous accompagne de bout en bout et vous aide au montage du prêt selon votre profil et votre projet immobilier. Une aide précieuse surtout si l’on achète pour la première fois.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence contenu de 20 Minutes, pour Nexity