Selon Facebook, les amoureux des chats seraient plus solitaires que les fans de chiens

SOCIETE Les amis des félins auraient également une plus grande tendance au célibat, à la fatigue et à la passion pour les activités d’intérieur…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un chat angora.
Illustration d'un chat angora. — V. Ghirda/SIPA

Plus solitaires, les fans de matous ? A l’occasion de la Journée internationale du chat, lundi, le blog de Facebook, consacré à la recherche, s’est penché sur certaines caractéristiques de leurs internautes. Les amateurs de chats et les fans de chiens. Conclusion ?

Les pro-chiens ont en moyenne 26 amis de plus que les amoureux des chats. Les utilisateurs de Facebook auraient plutôt tendance à s’entourer de personnes aimant les mêmes animaux qu’eux.

Les profils Facebook de 160.000 Américains analysés

Les spécialistes ont étudié les profils de 160.000 Américains ayant posté sur la plateforme des photos de chats ou de chiens. L’analyse montre toutefois que l’apparent déficit de popularité des amis des chats serait compensé par le plus grand nombre d’invitations qu’ils reçoivent sur Facebook.

Mais l’image de solitaire invétéré qui colle à la peau de celles et ceux qui adorent les chats se voit bel et bien renforcée par l’étude, qui indique que 30 % des internautes identifiés comme amateurs de matous sont célibataires, contre seulement 24 % des fans de chiens. Ils seraient plus souvent fatigués et privilégieraient les activités d’intérieur. Le moment de changer de passion ? Ou pas…