eBook: Apple et plusieurs éditeurs poursuivis pour entente illégale sur les prix

HIGH-TECH La département américain de la Justice a officiellement porté plainte...

Avec Reuters

— 

L'iPad permet de lire des livres électroniques
L'iPad permet de lire des livres électroniques — APPLE

L'affaire était dans les tuyaux depuis plusieurs mois. Mercredi, la division antitrust du département américain de la Justice (DoJ) a officiellement déposé une plainte contre Apple et six éditeurs pour entente sur les prix des livres électroniques.

Dans sa plainte, déposée auprès d'un tribunal fédéral, le DoJ accuse Apple d'avoir facilité les efforts des éditeurs pour mettre fin à la concurrence sur les prix de détail en coordonnant leur transition vers un modèle dit «d'agence» où les éditeurs fixent les prix.

Les éditeurs visés sont Hachette Book Group, filiale de Lagardère, HarperCollins, MacMillan, Penguin Group, Pearson et Simon & Schuster, filiale de CBS.

Enquête en Europe

En décembre dernier, Bruxelles avait ouvert une enquête pour déterminer si Apple et les éditeurs avaient faussé le jeu.

Aux Etats-Unis, une class-action est en cours. Selon un avocat de la firme Hagens Berman, en charge du dossier, les éditeurs voulaient s'attaquer aux prix jugés trop bas d'Amazon. Ils auraient travaillé avec Apple afin de contrer cette stratégie en proposant un tarif plus élevé.