Apple et l'iPad prêts à transformer l'enseignement

MEDIA L'entreprise va dévoiler une plateforme d'édition de manuels scolaires, jeudi...

Philippe Berry

— 

Des étudiants américains avec un iPad à la fac.
Des étudiants américains avec un iPad à la fac. — E.AMENDOLA/AP/SIPA

Apple va-t-il devenir le meilleur ami ou le pire ennemi des éditeurs de manuels scolaires? Réponse jeudi, alors que l'entreprise organise, à New York, un événement lié à l'éducation.

Depuis plus de 20 ans, les tablettes sont vues comme l'avenir du livre, et ceux qui plombent les cartables des écoliers n'y font pas exception. Avec le succès de l'iPad et du Kindle Fire, le marché semble prêt. Reste à savoir si Amazon et Apple se contenteront d'être de simples marchants –comme pour la musique– ou s'ils envisagent à terme de court-circuiter les éditeurs.

 

Pour l'instant, on semble se diriger vers une simple plateforme de publication, lancée en partenariat avec plusieurs grands noms de l'édition. Selon Ars Technica et Fortune, Apple devrait dévoiler une app qui sera aux manuels scolaires ce que Garage Band est à la création musicale. En clair, une solution simple et efficace pour mettre au point des livres interactifs puis les vendre via l'iTunes store.

 

Education à deux vitesses

Dans de nombreux domaines, comme les sciences, une tablette permet par exemple d'enrichir l'enseignement avec des graphiques et des modèles en 3D. Pour les langues, finie la prononciation approximative de certains profs d'anglais. Kim Jong-il meurt? La mise à jour peut être déployée immédiatement.

 

Si la technologie est là, il reste de nombreux défis. Aux Etats-Unis, de riches établissements privés proposent déjà des iPad aux étudiants. Mais quid des écoles publiques? De ceux qui préféreraient un ordinateur portable ou une tablette sous Android? Un professeur devra-t-il gérer une classe à deux vitesses entres des élèves défavorisés encore coincés avec le papier et les autres? Outre la démocratisation de standards inter-plateformes, une réforme du système éducatif dans sa globalité sera indispensable, avertissent de nombreux experts.