CES de Las Vegas: MGo, toute la vidéo sur tous les écrans

HIGH TECH La vente ou la location de contenus par téléviseurs connectés interposés est devenu un objectif stratégique majeur. Avec leur application MGo, les français de Technicolor sont prêts à réaliser leur rêve américain...

Christophe Séfrin

— 

La présentation de l'application MGo au CES de Las Vegas, le 11 janvier 2012.
La présentation de l'application MGo au CES de Las Vegas, le 11 janvier 2012. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

De notre envoyé spécial à Las Vegas

 MGo, c’est le nom d’un agrégateur de contenus multi-plateformes lancé par la société française Technicolor (ex-leader sur le secteur de l’IP-TV). Nous l’avons découvert au salon Consumer Electronic Show, jusqu’au 13 janvier à Las Vegas. Avantage: elle est la simplicité même.

 Recherche multi-plateformes

Pour l’utilisateur, il suffit de télécharger le logiciel MGo gratuit sur son ordinateur et ses appareils Apple, Android ou Windows et d’effectuer sa recherche. Une interface sous forme de carrousel offre ainsi accès au menu Musique/Films/Programmes TV/Photos/Applis. Quelle que soit la requête de l’utilisateur, MGo sert d’agrégateur de contenus. Le programme demandé sera recherché auprès des sites dont il est déjà client (iTunes ou amazon, par exemple), mais aussi auprès des chaînes de télévision et même des disques durs du foyer. Ainsi, MGo peut très bien indiquer qu’un film recherché est déjà disponible dans la bibliothèque vidéo du foyer, qu’il sera diffusé prochainement –et gratuitement- sur telle ou telle chaîne, etc… A la maison, il sera possible d’en poursuivre le visionnage sur une tablette ou un smartphone en activant un simple bouton virtuel.

 Des bonus en cours de diffusion

Selon le profil du spectateur et son historique de consommation, MGo est également à même d’effectuer des recommandations. «Nous sommes très axés découvertes et à même de recommander des films dans lesquels se trouvent des scènes de boxe, si nos clients ont une affinité particulière avec ce type d’œuvres» précise Frédéric Rose, PDG de Technicolor. Petit plus: il est possible en visionnant un long-métrage sélectionné avec MGo d’en télécharger simultanément les bonus ou les jeux affiliés sur sa tablette. Evidemment, le programme en cours peut être «Liké» sur Facebook avec les mentions «J’aime», «A voir!», «Déçu» et «Aurait pu mieux faire».

 Inintéressant pour la France?

«C’est propre, sans publicité et pas compliqué. L’objectif était que mon papa ou ma maman puissent s’en servir. L’esclavagisme de la télécommande, c’est la fin», précise Frédéric Rose qui a noué des accords de distribution avec l’ensemble des studios et les huit plus grandes chaines de télévision américaines. Car en France, MGo n’est pas encore le bienvenu. « On m’a expliqué que ce n’était pas intéressant, que je devais d’abord faire mes preuves en Amérique du Nord avant de proposer MGo dans l’Hexagone», regrette le PDG de Technicolor. Dont acte: MGo y sera disponible sur l’ensemble des nouveaux téléviseurs connectés Samsung et Visio, ainsi que sur les PC ultra books Intel. De quoi largement faire ses preuves avant de porter le projet à l’international en 2013.