Nouvel An: Vous avez envoyé un milliard de SMS

HIGH TECH Il s'agit d'un nouveau record...

A.G.

— 

Un SMS pour souhaiter la bonne année 2012.
Un SMS pour souhaiter la bonne année 2012. — FRED TANNEAU/AFP

Les SMS auraient pu paraître «old school» face à la popularité des réseaux sociaux, mais il n’en est rien. Les vœux envoyés par texto ont toujours la cote et continuent même à prendre de l’ampleur. Entre le 31 décembre et le 1er janvier, près d’un milliard de messages ont été envoyés pour souhaiter la bonne année. En 2010, le compteur s’était arrêté à 930 millions de SMS envoyés chez les trois opérateurs SFR, Orange et Bouygues Telecom.

Tout au long de la journée de samedi et durant la nuit de la Saint-Sylvestre, les trois opérateurs avaient déjà recensé 500 millions de textos. D’après Les Echos, Bouygues Telecom a fait état de 200 millions de messages (+30% par rapport à 2010), un décompte portant sur l’ensemble des SMS envoyés le jour de la Saint-Sylvestre et dans la nuit de samedi à dimanche. Du côté des concurrents, Orange a revendiqué 159 millions de SMS et SFR 183 millions (+20%). «A minuit deux, nous avons enregistré 32.000 textos, alors que les pics d'envois culminent d'ordinaire à 5.000», a expliqué au journal économique Pierre-Alain Allemand, le patron des réseaux chez SFR.

Des cellules spéciales pour éviter les bugs 

Contrairement au nouvel an 2010, il n’y a pas eu de bug informatique. Les clients des trois opérateurs peuvent se rassurer. Lors de la Saint-Sylvestre 2010, de  nombreux clients d’Orange avaient vu leurs messages de bonne année envoyés dix, vingt voire cent fois à leurs destinataires, tous des clients de Bouygues Telecom. Des messages qui avaient été facturés avant qu’Orange décide de ne rien leur faire payer.

Fin 2011, pour éviter les erreurs dans les transmissions, les opérateurs avaient mis en place des cellules spéciales. Des équipes de trente à soixante-dix ingénieurs et techniciens, qui sont là pour parer aux éventuels problèmes, explique Europe 1.  Chez SFR, par exemple, 70 personnes ont été mobilisées, d’après les Echos. Les opérateurs sont également restés en contact permanent pendant toute la nuit de la Saint-Sylvestre au cas où. Une opération réussie.