Les emails pro vous pourrissent-ils la vie?

DEBAT Volkswagen a décidé de n'activer les serveurs Blackberry que pendant les horaires de travail de certains employés...

20minutes.fr

— 

Le Blackberry, le roi de l'email pro.
Le Blackberry, le roi de l'email pro. — J.ERNST/REUTERS

Thierry Breton chez Atos en rêvait, Volkswagen l'a fait. En Allemagne, le groupe a décidé de limiter les emails professionnels à la plage horaire de travail de certains employés couverts par un accord syndical. Les serveurs Blackberry de l'entreprise sont activés 30 minutes avant le début de la journée et 30 minutes après, soit entre 7h00 et 18h15. Les membres de l'encadrement ne sont pas concernés.

Popularisés par les Blackberry puis les serveurs push de messagerie sur smartphones, les emails pro ont envahi nos vies. Qui n'a pas connu le retour de vacances estivales avec des centaines, voire des milliers, de mails à trier? N'a pas pesté car une tâche importante est interrompue toutes les dix minutes par l'arrivée d'un message?

 

Chez Apple aux Etats-Unis, ainsi et dans de nombreuses entreprises, il est courant de maintenir la pression sur les cadres en envoyant des mails le week-end, juste pour s'assurer que l'employé est toujours sur le pont. A être tout le temps connectés, on finit par ne jamais débrancher, même sur son temps libre.

 

Thierry Breton veut aller plus loin. Chez Atos, il compte supprimer complètement les mails internes à partir de 2014, en les remplaçant par du chat et des applications collaboratives. Selon une étude interne, les employés d'Atos reçoivent en moyenne une centaine de mails par jours, dont seulement 15% sont véritablement importants. Au total, Breton chiffre le temps passé à lire et à répondre à ces messages à 15 heures par semaine (à l’entreprise et à la maison). Selon lui, mieux gérer ce problème permettrait d'augmenter la productivité.

 

Faut-il supprimer les mails pros? Ou au moins les limiter? Etre toujours joignable vous pourrit-il la vie ou ça vous la simplifie? Dites-le nous ci-dessous.