Les scanners des aéroports dangereux pour les Kindle?

HIGH TECH De nombreux voyageurs ont constaté que leur liseuse électronique avait été endommagée après un contrôle des bagages à l'aéroport...

A.G.

— 

Le Kindle d'Amazon a un prix défiant toute concurrence : 99 €. 
Le Kindle d'Amazon a un prix défiant toute concurrence : 99 €.  — AMAZON

Scanners et encre électronique ne feraient pas bon ménage. En tout cas pour le Kindle. D’après le Telegraph, plusieurs utilisateurs de la liseuse d’Amazon se sont plaints que l’affichage de leur appareil avait été fortement endommagé après un contrôle des bagages au scanner dans un aéroport. «Mon Kindle a cessé de fonctionner après être passé aux rayons X à l’aéroport de Madrid», a confié un Londonien  au journal britannique. L’affichage, à l’encre électronique, ne fonctionnait plus correctement sur son terminal. «Je lisais un e-book sur le chemin de l’aéroport donc j’ai su qu’il ne pouvait y avoir une autre explication à ce qu’il s’est passé», a-t-il ajouté. Selon le Telegraph, cet homme n’est pas le seul à s’être plaint de ce problème. Les rayons X seraient-ils alors un danger pour ces appareils?

Pour le professeur Daping Chu, président du centre de photonique avancée de l’Université de Cambridge, «les radiations utilisées par un scanner d’aéroport ne seraient pas assez importantes pour endommager un affichage à encre électronique». L’hypothèse la plus probable qui expliquerait ce problème selon lui serait une accumulation d’électricité statique dans les appareils à rayon X, causée par un frottement de caoutchouc. «Si cette accumulation atteint un Kindle, il est concevable qu’elle puisse endommager l’écran», explique-t-il.

De l’électricité statique en trop grande quantité?

Les minuscules capsules de particules magnétiques noires et blanches utilisées pour afficher du texte et des images sur ce type de liseuse à encre électronique pourraient alors réagir de manière inattendue à cause de l’électricité statique présente en grande quantité. Daping Chu précise: «Une charge d'électricité statique contenue par un scanner d'aéroport pourrait atteindre 100 volts ou plus. Cela pourrait définitivement coller les particules à l'écran».

De son côté, Amazon nie tout problème lié à ces machines. Un porte-parole du géant du e-commerce a déclaré qu’«exposer son Kindle à un appareil à rayons X, comme ceux utilisés par la sécurité dans les aéroports, ne devrait pas causer de problèmes». En attendant, certains possesseurs de la liseuse électronique ont indiqué que la société avait remplacé leur Kindle mis à mal après être passé au scanner…

>> Si vous possédez un Kindle, avez-vous rencontré ce genre de problèmes lors d’un voyage?  De manière générale, avez-vous déjà constaté des problèmes d’affichages sur votre appareil? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.