Microsoft veut séduire le grand public

HIGH-TECH Windows Phone 7.5, XBOX... L'entreprise tente d'opérer un tournant...

Philippe Berry

— 

Le smartphone HTC Titan, équipé de Windows Phone 7.5 «Mango».
Le smartphone HTC Titan, équipé de Windows Phone 7.5 «Mango». — DR

Microsoft se trouve à un moment charnière de son histoire. Les ventes de PC ralentissent, Office a de la concurrence avec les solutions bureautiques de Google et Windows Phone n'a représenté que 1,6% des ventes de smartphones au 2e trimestre, selon Gartner. Lors de sa conférence française de rentrée mardi, l'entreprise a tenté de brosser les contours de sa nouvelle stratégie. Qui passe par une reconquête du grand public.

Windows Phone Mango arrive

Le smartphone HTC Titan, attendu pour le mois d'octobre, sera l'un des premiers Windows Phones à être équipé de la mise à jour 7.5 du système d'exploitation mobile de Microsoft. Avec son écran géant de 4.7 pouces (presque la taille de celui de la future PS Vita), il mise sur le multimédia et les jeux. D'autres modèles de LG, Acer, Samsung suivront, mais c'est surtout l'arrivée, en 2012, des smartphones fabriqués par Nokia qui pourrait permettre à Windows Phone de décoller.

 

Copier-coller et multitasking améliorés, fonctions sociales mieux intégrées, contrôle vocal étendu... La mise à jour Mango n'est pas une révolution. Mais Windows Phone a désormais rattrapé son retard sur la concurrence. Il faudra encore séduire assez de développeurs pour que les apps décollent.

 

Convergence avec Windows 8?

Non, Microsoft n'a pas annoncé que Windows 8, prévu à la fois pour les PC et les tablettes, équiperait également des téléphones. Mais Marc Jalabert, responsable de la division «grand public et opérateur», rappelle à l'Usine nouvelle que Microsoft «offre déjà aux développeurs des racines de code source identiques pour les deux environnements.» Traduction: Microsoft tente bien de bâtir un écosystème d'apps entre PC, tablettes et smartphones.

 

C'est le défi principal pour Microsoft: réussir à atteindre une masse critique afin de pouvoir faire jeu égal avec iOS et Android. L'iPhone, seul, n'est pas un smartphone fondamentalement supérieur, mais la plupart des apps (comme Instagram) arrivent chez Apple en premier, et chez Microsoft en dernier.

 

La télé débarque sur la XBOX

La XBOX propose déjà de nombreuses apps la transformant en média center. Microsoft poursuit là sa stratégie des «trois écrans» (télé, PC, smartphone). Cet automne, la console de Microsoft fait un pas de plus vers la télévision, en proposant un accès à des programmes de Canal+. Le contrôle gestuel de Kinect est également étendu.

 

Cette stratégie qui mise gros sur les smartphones et l'entertainment est inhabituelle pour Microsoft, dont le coeur de business a toujours été porté par le monde de l'entreprise. Mais le président de Microsoft France conclut: «Il y a quelques années, c’était le monde professionnel qui influençait le grand-public. Aujourd’hui, c’est l’inverse.» Reste à voir si le grand public répondra présent.