Carol Bartz, au sommet Web 2.0, le 16 novembre 2010.
Carol Bartz, au sommet Web 2.0, le 16 novembre 2010. — R.GALBRAITH/REUTERS

WEB

Carole Bartz, patronne de Yahoo, remerciée... par téléphone

Une nouvelle qui relance encore les rumeurs autour d'un rachat de l'entreprise...

Rien ne va plus chez Yahoo. Un peu plus de deux ans après avoir appelé Carol Bartz à la rescousse, l'entreprise a décidé de la remercier, mardi.

Cette vétérante de la Silicon Valley, réputée pour son style direct, a envoyé un email à tous les employés pour leur confirmer la nouvelle. «A tous. Je suis très triste de vous annoncer que je viens juste d'être virée par téléphone par le président du conseil d'administration. Ce fut un plaisir de travailler avec vous tous et je vous souhaite le meilleur pour l'avenir.»

 

Retour des rumeurs sur un rachat

Yahoo a par la suite publié un communiqué annonçant une «réorganisation du leadership» avec la nomination temporaire de Tim Morse, l'actuel directeur financier, pour assurer l'intérim. L'absence d'un successeur définitif fait beaucoup jaser et relance les rumeurs sur un rachat de Yahoo par un fonds privé ou par une grande entreprise.

 

Sous la direction de Bartz, Yahoo n'a pas vraiment réussi à redresser la barre, que ce soit sur les bénéfices ou le cours de l'action. En 2008, la tentative de rachat hostile de Microsoft avait échoué et finalement débouché sur un partenariat sur la recherche. Microsoft avait proposé 44 milliards de dollars pour acquérir Yahoo. Aujourd'hui, la capitalisation de Yahoo ne vaut plus que 16 milliards.