Vers un tarif social à 20 euros pour l'accès à Internet

NUMERIQUE Eric Besson le proposera aux FAI lors d'une réunion le 13 septembre...

P.B.

— 

Une Neufbox, une Freebox et une Livebox.
Une Neufbox, une Freebox et une Livebox. — PHOTOMONTAGE/DR

Après la téléphonie mobile, l'Internet aura bien droit à son tarif social. Dans une interview au Figaro, Eric Besson annonce le prix choisi: 20 euros par mois, plus 3 euros de location de box. Il indique qu'une convention sera signée avec les opérateurs le 13 septembre.

Pour 23 euros, les abonnés bénéficieront d'une offre «dual-play» avec un accès à Internet+téléphonie. L'offre devra être accessible sur tout le territoire, y compris dans les zones non dégroupées.

Pour les bénéficiaires du RSA

Dans les faits, certains opérateurs comme Alice ou Numericable proposent déjà des offres à moins de 20 euros, mais uniquement dans certaines zones, et souvent avec des durées minimales d'engagement.

Comme pour la téléphonie mobile, ce tarif «social» devrait être réservé aux bénéficiaires du RSA, soit 2 millions de personnes.

Le ministre de l'Industrie défend par ailleurs l'appel d'offres sur la 4G, critiqué par plusieurs acteurs, dont Free. Eric Besson souhaite attendre la décision du conseil d'Etat, attendue mercredi, avant de songer à apporter des modifications à la procédure.