Gmail-Man, l'arme anti-Google de Microsoft

MARKETING Une vidéo interne buzz sur le Web et s'en prend à la solution mail de Google, jugée un peu trop fouineuse...

P.B.

— 

«Gmail-Man», dans le spot de Microsoft.
«Gmail-Man», dans le spot de Microsoft. — DR

Certes, la vidéo et la chanson sont ringardes. Mais le clip «Gmail-Man» (le facteur Gmail), conçu par Microsoft pour un événement interne faisant la promotion de sa solution Office 365, buzz depuis sa mise en ligne par Zdnet, jeudi, avec plus de 500.000 clics.

«Mais, tu regardes dans mon courrier!?», demande une petite fille. «Non, je regarde le courrier de tout le monde», rétorque Gmail-Man avec un sourire. Puis, il lui explique, non pas comment on fait les bébés, mais comment Google analyse les emails pour proposer de la publicité ciblée. «Ewwww (beurk, ndr)», répond la fillette. Le tout se termine par une bonne chute: «Your email is your business. Google makes it theirs», pour expliquer que Google fait un business de votre vie privée.

Pas d'intervention humaine

Qu'est en-il réellement? Depuis longtemps, Google s'explique sur cette page. Oui, des scripts automatiques passent bien les emails à la moulinette, notamment pour filtrer le spam et les virus... et pour proposer de la pub textuelle ciblée. Mais aucun humain ne les lit jamais, et Google/Gmail ne partagent pas les courriers avec les annonceurs.

Microsoft oublie également de préciser que sa solution Office 365 n'est pas gratuite. Pour les entreprises, il existe une version professionnelle de Google Apps/Gmail payante, sans publicité. Mais qu'importe, impossible de regarder le clip sans fredonner «Gmail-Maaaaan». Une réussite en soi.