Casque audio Bluetooth Beewi BBH100-A1 [TEST]

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

C’est à la marque marseillaise Beewi que l’on doit le casque audio Bluetooth à arceau BBH100-A1. Voyons ce qu’on peut espérer d’un casque BT à 50EUR.


Premières impressions :
Le casque est léger ce qui sera synonyme d’un transport facile. Le plastique ne semble pas être le meilleur du monde mais on ne découvre pas de points sensibles qui pourraient céder facilement sur l’arceau. En fait sa légèreté doit lui permettre de résister aux chutes (pour ce qui est de sa structure).
Les écouteurs sont de bonne facture et font cossus.
Le casque offre une esthétique plutôt classe avec ce blanc immaculé et la finition brillante sur les écouteurs.

Ergonomie :
L’arceau est ajustable et le casque s’adapte donc parfaitement à n’importe quelle morphologie. Les commandes sont situées sur l’écouteur droit. Et l’idée astucieuse a été de mettre les deux boutons principaux (prise d’appel téléphonique et lecture/pause) sur toute la surface de l’écouteur, chacun occupant la moitié. Il est donc très facile de les trouver lorsque l’on porte le casque. La molette de volume sur trouve sur le bord de l’écouteur droit ainsi que le bouton on/off. L’intérieur de l’arceau est protégé par une bande de mousse noire discrète mais qui ajoute au confort.

Prise en main :
Il suffit de rester appuyé 5 secondes sur le bouton lecture/pause pour que votre casque apparaisse sur votre smartphone, baladeur ou autre. Ensuite, il faudra composer le classique 0000 avant que l’appariement ne se fasse.
Il est compatible avec le Bluetooth 2.1+EDR., pèse 138g et se charge grâce à un câble jack fin (partie casque) vers USB.


Pêle mêle :
Le serrage de l’arceau joue pour beaucoup dans l’isolation. Plus les écouteurs plaqueront, meilleure sera l’isolation mais cela se fera au détriment du confort. Ici le serrage est optimum ; il n’est pas aussi important bien entendu que sur un Monster Pro par exemple mais suffisant pour ne pas avoir l’impression d’écouteurs fuyants comme c’est parfois le cas. Les écouteurs sont confortables. Toutefois ils mesurent 6cm de large par 8cm de haut et ce n’est pas suffisant pour que les plus grandes oreilles y nichent parfaitement (la cavité ne fait que 3.5cm par 4.5cm). Lorsqu’il est éteint, le casque ne se décharge pour ainsi dire pas (courant de fuite très faible). On peut donc ne pas l’utiliser une semaine et le reprendre sans avoir besoin de le recharger.

Il se charge par l’USB avec le câble qui est fourni et 4 heures de charge sont annoncées pour une autonomie maximum de 25 heures ; il dispose d'une batterie de 450mAh. Les chiffres sont respectés ; le casque peut être utilisé de nombreux jours avant qu’il ne soit effectivement nécessaire de le recharger.

Le téléphone permet de prendre les appels et surtout il bénéficie de la reconnaissance vocale (grâce à son microphone intégré) qui permet de sélectionner un contact et même de composer un numéro en le prononçant (mains libres).

Il est compatible avec la technologie DualAirTM qui permet de partager le flux Bluetooth d'un appareil vers deux récepteurs Bluetooth (deux casques Beewi BBH100-A1 par exemple).

Le son :
On est en présence d’un casque qui ne privilégie aucune plage de fréquence spectrale. Il est linéaire et c’est appréciable pour ceux qui veulent une reconstitution fidèle quelle que soit la plage de fréquences. Pas d'effets de manchettes avec des basses sur-dynamisées comme certaines marques le font, mais un équilibre basses/médiums/aigus qui le rend adapté à tout type de musique.

Conclusion :
On est en présence d'un casque complet qui sera parfaitement adapté à un usage nomade (il est léger) et pourra être utilisé sur tous les appareils actuels via le Bluetooth EDR. Le Beewi BBH100-A1 est proposé à 50EUR sur de nombreux sites marchands (on peut même le trouver à 40EUR).


[bee-wi]