Une startup veut révolutionner la photo en supprimant la mise au point

HIGH-TECH Lytro promet un compact «plénoptique» à un prix abordable d'ici la fin de l'année...

Philippe Berry

— 

La même photo prise avec un appareil plénoptique de Lytro, avec la mise au point effectuée sur différentes zones.
La même photo prise avec un appareil plénoptique de Lytro, avec la mise au point effectuée sur différentes zones. — Lytro

De notre correspondant à Los Angeles

L'autofocus, c'est pratique. Mais parfois, la mise au point ne se fait pas à l'endroit souhaité. La startup Lytro veut changer tout ça en supprimant cette étape. Ou plutôt en s'en occupant après la prise de la photo,  en jouant sur la netteté de n'importe quel plan. Pratique pour immortaliser un instant furtif avec le maximum de réactivité.

Pour cela, l'entreprise, qui vient d'achever une tournée de levée de fonds de 50 millions de dollars, exploite le «light field» (champ lumineux, PDF technique ici), avec un appareil dit «plénoptique». Et en français? Alors qu'une optique classique enregistre principalement l'intensité lumineuse en un point, l'objectif plénoptique, composé d'une matrice de micro-capteurs, capture l'information des rayons lumineux tout entier, notamment leur direction. En enregistrant davantage d'informations, il permet une flexibilité en post-traitement, comme le montre la vidéo ci-dessous:

Cette technologie tout droit sortie du film Blade Runner n'est pas nouvelle. Des travaux de Faraday au XIXe siècle en passant par des démos d'Adobe plus récemment, elle titille les experts de l'optique. Raytrix, une société allemande, commercialise déjà des appareils mais ils sont encombrants, hors de prix et technologiquement limités (3 mégapixels).

Cette perte de résolution a jusqu'ici été le challenge principal. Lytro confie au Wall Street Journal espérer proposer un modèle «compact» d'ici à la fin de l'année, à un prix «compétitif» mais ne précise pas ses caractéristiques techniques. Sur son site, la galerie de photos interactives est assez bluffante: d'un clic, on fait la mise au point sur la pupille de son nouveau-né ou sur les arbres, en arrière plan.

>> Jouez sur la mise au point en cliquant à différents endroits sur la photo ci-dessous

La technologie est également prometteuse pour les photos en faibles conditions lumineuses et pour celles en 3D.

Un clic pour mettre au point

Contacté par 20minutes.fr, l'entreprise apporte une précision clé: pas besoin d'un logiciel de retouche complexe pour ajuster la post-profondeur de champ: «Il y a un moteur light field dans l'appareil photo et dans le fichier: cela signifie que la photo dynamique peut continuer d'être manipulée sur l'écran de l'appareil, sur l'ordinateur, Facebook ou un smartphone d'un simple clic.» Quant à la taille de l'appareil, Lytro refuse de donner des dimensions exactes, pas encore arrêtée. Mais c'est promis, «il tiendra dans la poche».