«Le haut débit n'est utile qu'aux pros pour l'instant»

©2006 20 minutes

— 

Niek Van Veen Analyste télécoms à l'institut Forrester.

La 3G va-t-elle s'imposer en 2006 ? Non.

D'après l'étude que nous venons de mener en Europe, il faudra attendre au moins jusqu'à 2010.

Pourtant, l'augmentation des débits apportée fait de l'Internet mobile une réalité ? Actuellement, le haut débit n'est utile qu'aux pros, pour relever leurs e-mails ou télécharger des pièces jointes.

Beaucoup d'abonnés individuels ont un mobile 3G dont ils n'exploitent pas les capacités, faute d'applications convaincantes.

Les applications grand public restent à inventer.

L'attitude vis-à-vis de la 3G est-elle la même partout en Europe ? Non.

La concurrence, très rude en Angleterre ou en Italie, a favorisé une baisse des tarifs et donc l'adoption de la 3G.

En Finlande et en Belgique, la subvention des terminaux par les opérateurs est illégale, ce qui retarde son implantation.

Recueilli par M.

M. .