E3: «Avec la Wii U, nous voulons offrir une expérience de jeu personnalisée», affirme Philippe Lavoué (Nintendo)

JEU VIDEO Le directeur général adjoint de Nintendo France revient sur l'annonce, mardi à l'E3, de la Wii U et de sa manette avec écran tactile...

Propos recueillis par Joël Métreau

— 

La Wii U, de Nintendo, d'une taille voisine de celle de son ainée.
La Wii U, de Nintendo, d'une taille voisine de celle de son ainée. — NINTENDO

De notre envoyé spécial à Los Angeles

Le succès des jeux sur smartphones, avec écran tactile, a-t-il renforcé l’idée de lancer la Wii U?

L’industrie du jeu vidéo est la première industrie du divertissement en France, devant le cinéma par exemple. Nintendo est logiquement en concurrence avec toutes les autres propositions de jeu: téléphonie mobile, tablette, box de connectique. Nous, on a la volonté d’apporter des expériences de jeu. Nos dirigeants, comme Shigeru Miyamoto et Satoru Iwata, sont aussi des développeurs. On ne fait que du jeu vidéo.

Par rapport à sa manette, la console Wii U en tant que telle paraissait en retrait lors de la conférence. Pourquoi?

Ce n’était pas volontaire. Si on montre une photo de la console, ça n’expliquera pas l’expérience de la console. Mais nous sommes ravis que la Wii U soit en haute définition car en France, 60% des foyers  ont une télé HD. C’est le bon timing. Le rythme de l’adoption technologique est quelque chose qu’on sous-estime. L’idée, pour nous, ce n’est pas d’avoir la meilleure technologie si les gens ne l’utilisent pas.

La console qu’on a vue aujourd’hui, dans son design, c’est la définitive?

Je ne peux pas vous le garantir, je pense qu’on en est encore qu’au stade de concept. Sa commercialisation ne se fera qu’en 2012.

Le nom «Wii U» signifie-t-il qu’on n’est pas non plus dans une rupture totale par rapport à la Wii?

La Wii est la console la plus vendue de cette génération avec 86 millions d’exemplaires écoulés dans le monde et on continue de très bien la vendre. «We» [«nous» en anglais], c’était tous ensemble. On a révolutionné l’interaction dans le salon, pas simplement entre soi et la télévision, mais entre soi socialement, si on pense à des jeux comme «Wii party» ou «Just Dance». On veut continuer et franchir une autre étape en délivrant à chaque joueur une expérience de jeu personnalisée. D’où le nom «U» [«you», vous ou toi en anglais]

Les accessoires comme la Wii Mote et Wii Board vont-ils fonctionner avec la Wii U?

Oui, car la rétrocompatibilité est chère à Nintendo. Tous ces gens qui nous ont rejoints, on ne veut pas les abandonner. On veut les garder avec nous et leur proposer de nouvelles expériences de jeu.

Une fourchette de prix?

Non, pas pour l’instant. L’objectif aujourd’hui, c’était d’abord de partager de nouveaux concepts.

>> Retrouvez les premières impressions de nos envoyés spéciaux sur la Wii U par ici