Spotify part à la conquête de l'iPod et défie iTunes

MUSIQUE Il est désormais possible d'acheter en un clic une playlist entière et de synchroniser son baladeur numérique...

P.B.

— 

Spotify supporte désormais l'iPod.
Spotify supporte désormais l'iPod. — DR

Quel est le plus gros point faible de l'iPod? iTunes. Player musical, boutique en ligne, réseau social... Le logiciel d'Apple fait à peu près tout mais n'excelle nulle part (surtout pour la version PC). Du coup, certains concurrents tentent d'en profiter. Mercredi, Spotify a présenté un nouveau service: il est désormais possible de connecter un baladeur numérique à la version desktop de son logiciel et d'y transférer ses chansons. Mieux, on peut acheter tous les morceaux (ou une sélection) d'une playlist en un clic.

Jusqu'à présent, seuls les membres premium pouvaient télécharger des titres, et uniquement sur smartphone. Après ses débuts 100% en ligne, Spotify passe donc à la dimension supérieure, à l'assaut des appareils nomades non-connectés.

Côté tarifs, les choses deviennent intéressantes, surtout en grands volumes d'achat: de 15 titres pour 12,99 euros (86 cents) à 100 morceaux pour 60 euros (60 cents). Alors qu'Amazon casse également les prix, que Microsoft expérimente avec ses abonnement Zune, à moins qu'Apple ne se dépêche de proposer son offre «décentralisée dans la nuage du Net», son modèle, à 1,29€ pour la plupart des nouveautés (et 99 cents pour le reste) pourrait bien devenir à l'image de son logiciel: dépassé.